Coupe du Monde 2023 : Première qualification du Chili, qui a renversé les Etats-Unis

Panoramic


Le Chili a réalisé un véritable exploit ! Battus à domicile le week-end dernier par les Etats-Unis au match aller des barrages, les Sud-Américains ont arraché d’un rien leur qualification pour la Coupe du Monde 2023 en France. Pourtant, l’entame de la rencontre a été à sens unique en faveur d’une sélection américaine ambitionnant de participer à son neuvième Mondial, qui aurait été le septième de suite. En l’espace d’une demi-heure, Martin Iosefo à deux reprises puis A.J. MacGinty sont allés trois fois à l’essai, permettant aux Eagles de mener de 19 points. Toutefois, le carton jaune reçu par Nick Civetta dans la foulée de la troisième réalisation a permis aux Chiliens de se relancer. Marcelo Torrealba puis Nicolas Garafulic ont piégé la défense américaine deux fois en l’espace de quatre minutes afin de ramener les Condors à cinq points au moment de retrouver les vestiaires. Une fois l’infériorité numérique terminée, les Eagles ont repris le dessus et cela s’est concrétisé huit minutes après la reprise.


Videla, héros des Condors


Joe Taufete’e a su passer en force pour aplati le quatrième essai des Etats-Unis dans cette rencontre. Ce à quoi l’arrière Santiago Videla a répondu deux minutes plus tard pour maintenir les Américains sous pression. Après une pénalité d’A.J. MacGinty peut avant l’heure de jeu, le pilier Matias Dittus a rapproché les Condors à une longueur des Eagles avec une quinzaine de minutes à jouer à Glendale. C’est alors que les joueurs de Gary Gold ont fait la faute de trop. Une dernière pénalité de Santiago Videla dans les cinq dernières minutes a permis au Chili de passer devant avec deux points d’avance. Un écart qui n’a finalement pas bougé. Avec cette courte victoire (29-31), le Chili s’impose d’un point au cumul des deux rencontres (51-52) et se qualifie pour sa première Coupe du Monde. Versés dans la Poule D, les Chiliens affronteront l’Argentine, l’Angleterre, le Japon et les Samoa. Les Etats-Unis, quant à eux gardent une chance de qualification à l’automne prochain lors d’un ultime tournoi de repêchage.

>