Coupe du Monde 2023 : Les Tonga avant-dernier qualifiés

Panoramic


Le plateau de la Coupe du Monde 2023 est quasiment complet. Après la Namibie lors de la Rugby Africa Cup puis le Chili à l’issue d’une double confrontation avec les Etats-Unis, le 19eme billet est revenu ce samedi aux Tonga. Les « Ikale Tahi » ont validé leur qualification à l’issue d’un match de barrage face à Hong Kong disputé sur terrain neutre, au Sunshine Coast Stadium de Kawana Waters, en Australie. Après avoir vu deux essais refusés dans les cinq premières minutes de la rencontre, les Tongiens ont maintenu la pression sur leurs adversaires et William Havili a ouvert le score sur pénalité à la 11eme minute. Le premier essai est arrivé peu de temps après par l’intermédiaire de Sonatane Takulua. Pas venus pour se faire humilier, les Hongkongais ont répondu à la 20eme minute avec le talonneur Alex Post qui a trouvé la faille pour aplatir en coin. Ce a quoi Sonatane Takulua a répondu avec son doublé peu avant la demi-heure de jeu. Malgré une fin de premier acte en infériorité numérique en raison du carton jaune reçu par Siua Maile, les Tonga ont atteint la mi-temps avec douze points d’avance.


Les Tonga rejoignent la Poule B


Après une première mi-temps fermée, le jeu s’est animé dès le retour sur la pelouse. En effet, après moins de sept minutes, Sonatane Takulua y est allé de son triplé avant que Siegfried Fisi’ihoi ne corse l’addition. Les Tongiens ont fait un pas définitif vers la Coupe du Monde grâce au Parisien Telusa Veainu, qui a offert 36 longueurs d’avance à sa formation. Avec l’envie de sauver l’honneur, les joueurs de Hong Kong ont poussé fort en toute fin de match, ce qui s’est matérialisé par un essai de Matt Worley à cinq minutes de la sirène. Ce dernier, faisant apprécier sa pointe de vitesse après un jeu au pied de Bryn Philips, s’est fendu d’un doublé pour adoucir la note. Les Tonga s’imposent très nettement (44-22) et se qualifient sans trembler pour la Coupe du Monde. La sélection du Pacifique prendra place dans la Poule B aux côtés de l’Afrique du Sud, l’Irlande, l’Ecosse et la Roumanie. Hong Kong, de son côté, aura une ultime chance de se qualifier à l’automne prochain à l’occasion d’un tournoi final de qualification aux côtés du Portugal, du Kenya et des Etats-Unis.

>