Bayonne : Pas de départ pour Yannick Bru

Il n’y aura pas de révolution à Bayonne pour lancer l’opération remontée. Quatre jours après un « Access Match » perdu tout au bout du suspense sur la pelouse de Biarritz, le président de l’Aviron Bayonnais Philippe Tayeb a confirmé le maintien de Yannick Bru à son poste de manager la saison prochaine, qui verra le club basque retrouver la Pro D2 deux ans après son retour dans l’élite du rugby professionnel français. « Je vais rassurer les amoureux du club avec le maintien en fonction de Yannick Bru, qui s'est rengagé une année, avec l'objectif de faire remonter le club », a déclaré le patron du club bayonnais à l’occasion d’une conférence de presse organisée ce mercredi. Une annonce qui intervient alors que l’ancien talonneur avait une clause qui le libérait de son engagement initial prévu jusqu’en 2025 dans le cas d’une relégation, qu’il a toutefois refusé d’activer avant d’accepter ce nouvel accord.


Bru entend assumer la relégation


Dans la foulée de l’annonce effectuée par son président, Yannick Bru a confié son sentiment dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. L’ancien talonneur a ainsi confié qu’« assumer, c'est d'abord repartir à la bagarre quand c'est compliqué et ne pas laisser tomber les amis ». Mais ce qui l’a convaincu de ne pas partir sur cette fin de saison manquée, ce sont les « marques de soutien et de confiance de la part de passionnés de l’Aviron », qui ne l’ont pas « laissé insensible ». Yannick Bru assure croire « que le projet mené depuis trois ans est plus fort que cette gamelle qu'on a prise » et se donne l’objectif de « faire du mieux possible avec un effectif compétitif ». Un effectif au sein duquel l’ailier Aymeric Luc et le deuxième-ligne Guillaume Ducat ne prendront pas place, ce qu’à annoncé Philippe Tayeb face à la presse. La relégation en Pro D2 change également les plans au niveau du recrutement avec les arrivées du pilier Sébastien Taofifenua et du centre Huw Jones qui ne seront pas concrétisées.

>