Premier League - Willie McKay en veut à Cardiff

Iconsport

L’heure est au règlement de comptes plus d’un mois après la tragique disparition d’Emiliano Sala. Alors que le FC Nantes a saisi la Fifa afin d’obtenir le paiement du transfert que refuse pour l’heure d’honorer Cardiff, Willie McKay, qui a joué le rôle d’intermédiaire dans la transaction et a organisé le vol vers le pays de Galles fatal à l’Argentin, est monté au créneau pour condamner l’attitude des dirigeants gallois.

"Il était plus ou moins abandonné dans un hôtel pour organiser son voyage lui-même", a ainsi déclaré l’agent britannique dans une interview à la BBC. "Personne à Cardiff ne semblait faire quoi que ce soit. Ils achètent un joueur pour 17 millions d'euros, puis le laissent seul dans un hôtel pour aller sur un ordinateur et chercher un vol. C'est honteux la façon dont ils se sont comportés jusqu'à présent."

McKay ne veut pas être le bouc émissaire

Des propos forts qui répondent aux accusations voilées du club gallois. Cardiff expliqué en effet depuis le début avoir proposé à Emiliano Sala de lui réserver un vol commercial - et donc avec escales - et s’interroge sur l’organisation du vol. Le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) a d’ailleurs affirmé lundi que l'avion qui transportait Emiliano Sala n'était pas autorisé à opérer des vols commerciaux, ajoutant néanmoins que David Ibbotson, le pilote, avait déjà transporté d'autres passagers sur la base d'un "partage des coûts", permise par la réglementation.

Willie McKay assure quant à lui être passé par l'intermédiaire d'un pilote expérimenté, David Henderson, pour organiser le voyage et regrette de faire office de "bouc émissaire" alors que l'accident semble dû à une "erreur du pilote".     

Infantino le confirme : Nantes a saisi la FIFA