Premier League (J1) : Arsenal réalise un joli coup à Crystal Palace

Panoramic

Arsenal a entamé la saison 2022-2023 de Premier League comme il avait terminé sa préparation : par un succès. Ce n'était certes pas aussi autoritaire et impressionnant que face à Chelsea (4-0) ou le FC Séville (6-0) mais une victoire à Crystal Palace n'est jamais à banaliser. Avec William Saliba titulaire dans l'axe central et également les deux recrues en provenance de Manchester City, Oleksandr Zintchenko et Gabriel Jesus, la formation de Mikel Arteta a offert un premier quart d'heure de très haute volée, étouffant le Palace de Patrick Vieira dans de grandes proportions en multipliant les séquences de pressing et d'attaques dangereuses.

Une entame idéale avant de baisser le pied


Durant son temps fort, Arsenal a su ouvrir la marque grâce à une belle combinaison. Consécutivement à un corner tiré par Bukayo Saka, Zintchenko se trouva seul au deuxième poteau via une belle course et l'ancien élément de Manchester City trouva d'une belle remise de la tête celle de Gabriel Martinelli qui envoya le ballon au fond des filets (0-1, 20ème). Paradoxalement, ce but a plutôt calmé les ardeurs des Gunners qui ont subi une baisse de régime nette par la suite, de façon logique dans une entame de saison. Aaron Ramsdale s'imposa de belle manière devant la tête d'Odsonne Edouard (42ème), puis contre le tir d'Eberechi Eze lors du second acte (52ème).


Le coup du sort pour faire le break


Incapables de remettre le pied sur le ballon et le cédant aux joueurs de Vieira, les Gunners ont longtemps dû souffrir lors des 10 dernières minutes, sans vraiment pouvoir procéder autrement. Arteta a remplacé les deux champions d'Angleterre en titre, Gabriel Jesus et Zintchenko (83ème) et a pu souffler quelques secondes plus tard sur un coup du sort. Le centre de Saka trouva la tête d'un Marc Guéhi bien malheureux car le défenseur n'a pas su éviter le ballon qui, finalement, a terminé sa course dans le but (0-2, 85ème). Les supporters des Gunners pouvaient alors scander le nom de Patrick Vieira, l'ancien milieu de terrain du club, avec les 3 points de la victoire dans les poches.

>