Premier League - Haaland, Nunez, Jesus... Cinq recrues à suivre cette saison

Reuters

Erling Haaland, le phénomène à City


Tous les regards seront portés sur le colosse de Manchester City (1,95 m, 88 kilos), recruté pour être décisif dans ces matches couperet de Ligue des Champions, où l'entraîneur Pep Guardiola n'a plus triomphé depuis 2011. Sur le papier, l'arrivée du Norvégien constitue un renfort indéniable, qui fera peut-être du City de cette saison le meilleur des sept années sous l'égide de l'entraîneur catalan. Dans la réalité, les choses pourraient toutefois être différentes. A part Lewandowski au Bayern en 2015-2016, aucun N.9 pur n'a vraiment trouvé ses aises dans un système de Guardiola. A seulement 22 ans, Haaland est cependant encore très perfectible et devrait monter en puissance au fil des mois, notamment après la Coupe du monde, à laquelle son équipe nationale ne participera pas.

Darwin Nunez, l'attraction des Reds

Le nouvel attaquant uruguayen de Liverpool a volé la vedette à Haaland lors du Community Shield, remporté par les Reds (3-1), samedi dernier. En seulement 35 minutes sur le terrain, Darwin a obtenu un penalty qui a permis à Salah de donner l'avantage à son équipe, puis a marqué le but décisif dans les arrêts de jeu. L'ancien attaquant de Benfica (32 buts en 57 matches joués depuis 2020) présente le profil idéal pour succéder à Sadio Mané sur l'aile gauche et pour entrer dans l'axe, voire être le successeur de Firmino en tant qu'avant-centre, son vrai poste, ce qui permettrait en outre de mettre l'ailier Luiz Diaz dans les meilleures dispositions.

Community Shield : Liverpool mate Manchester City !

Raheem Sterling, renaissance attendue chez les Blues

Après Liverpool et City, l'international anglais a refusé les offres de prolongation des Citizens pour redonner un élan à sa carrière à Chelsea. A 27 ans, l'ailier gauche a vu ses performances décliner ces deux dernières saisons à l'Etihad Stadium, avec 23 buts et 14 passes décisives en 61 matches de championnat depuis 2020. Un ratio honorable, mais près de 40% inférieur aux trois saisons précédentes. L'émergence du très mobile Phil Foden, et le recrutement très critiqué de l'ailier gauche Jack Grealish l'été dernier, ont contribué à ce déclin. Les fans de Chelsea espèrent retrouver le Sterling qui a brillé avec l'équipe d'Angleterre lors de l'Euro-2021.

Lisandro Martinez, caution défensive des Red Devils

Venu dans les valises de l'entraîneur Erik ten Hag, l'ancien défenseur central de l'Ajax constitue l'une des rares raisons d'être optimiste de nouveau du côté d'Old Trafford, où le manque de solidité défensive a en partie contribué aux mauvais résultats de ces dernières années. Et ce malgré la présence des poids lourds Harry Maguire et Raphaël Varane. Mais les références de l'international argentin (24 ans) sont relativement limitées, avec une vingtaine de matches de Ligue des Champions en trois saisons, essentiellement des rencontres de poule, sans aucune victoire contre une équipe du top 16 européen.

Gabriel Jesus, le pari des Gunners

Présenté comme le successeur de Sergio Agüero à son arrivée à Manchester City, l'avant-centre brésilien n'a jamais fait d'ombre à son homologue argentin, ni réussi ensuite à convaincre Guardiola qu'il devait absolument aligner un N.9. Depuis son transfert de Palmeiras en 2017, les statistiques de Gabriel Jesus ont été remarquables (95 buts et 46 passes décisives en 233 matches), mais inférieures au standing de l'une des meilleures équipes des trente dernières années de Premier League. Partir à Arsenal à 25 ans ressemble à un choix de carrière judicieux, avec une place de titulaire qui lui semble acquise.


>