Martial (MU) prend une volée de bois vert

Les années se suivent et le discours des observateurs sur Anthony Martial reste le même Outre-Manche. S'il a été épargné l'an passé, grâce à sa meilleure saison en carrière (avec 23 buts en 48 matchs), l'international tricolore est retombé dans ses travers lors de ce nouvel exercice. Un manque de résultats qui cristallise à nouveau les critiques sur lui, comme ce fût le cas ce dimanche au terme du nul concédé par Manchester United face à Chelsea (0-0).

 

Et même s'il n'a disputé qu'un petit quart d'heure dans ce match, Anthony Martial en a quand même pris pour son grade. Consultant pour Sky Sports, l'ancien taulier de la maison Roy Keane n'a pas été tendre : "Il ne semble pas apprécier le jeu. C'est assez inquiétant." Même son de cloche chez un autre consultant, Graeme Souness : "Cela ne m'a pas surpris de le voir sur le banc. Selon moi, il a le talent pour s'imposer au plus haut niveau, mais je ne suis même pas sûr qu'il ait été déçu de ne pas avoir été titulaire aujourd'hui."

 

Une attitude qui interroge

 

Ce sont donc la motivation et l'envie de se surpasser du joueur qui sont mises en doute par les observateurs anglais. Et ils ne sont pas les seuls puisque c'est ce fameux "body language" de l'attaquant tricolore qui questionne nombre d'amoureux du foot et de Premier League. A quelques semaines de l'Euro, pas sûr que le vent souffle dans le bon sens pour Anthony Martial.


>