Maroc - Ziyech : ''Je ne reviendrai pas, c'est clair''

Reuters
Hakim Ziyech et la sélection du Maroc, c’est désormais de l’histoire ancienne. En froid avec le sélectionneur Vahid Halilhodzic, le brillant milieu offensif de Chelsea n’envisage nullement de retrouver les Lions de l’Atlas. Il a même affirmé qu’il avait fait une croix sur sa carrière internationale.

Ce mardi, et alors qu’il préparait la rencontre du Mondial des clubs contre Al Hilal, Ziyech a été très clair sur sa position. « Je ne reviendrai pas en sélection. C’est ma décision finale. C’est clair pour moi. Je me concentre sur mon club maintenant. Je comprends la tristesse des supporters. Je suis désolé pour eux », a-t-il lâché. Un message qui ne laisse place à aucune ambiguïté. La sélection maghrébine va donc devoir composer sans lui à l’occasion de son barrage pour le Mondial contre la RD Congo.  

Ziyech et Halilhodzic ne se supportent plus


Même si Ziyech était ouvert à un retour, il n’est pas sûr qu’il aurait participé à ce rendez-vous important du mois de mars. Halilhodzic s’est également montré ferme, réfutant l’idée d’un come-back pour un élément dont il n’a cessé de remettre en question le dévouement et l’investissement. Le litige entre les deux hommes parait donc être trop important et assez profond pour qu’on puisse envisager un quelconque revirement de situation.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que l’ancien joueur de l’Ajax entre en conflit avec un sélectionneur. Ça a été déjà le cas avec Hervé Renard, le prédécesseur de Halilhodzic. Le coach français avait finalement choisi de mettre de l’eau dans son vin et tout était rentré dans l’ordre avant la Coupe du Monde en Russie.

>