Aston Villa - Digne touché par une bouteille jetée des tribunes contre son ancien club, Everton

Reuters

On jouait le temps additionnel de la première période, pour ce match de la 23e journée de Premier League, quand un corner tiré rentrant par Digne depuis le flanc droit de l'attaque, a été dévié par Emiliano Buendia pour tromper Jordan Pickford et donner l'avantage aux Villans (0-1, 45e+2). Alors que les joueurs de Villa étaient regroupés dans le coin où avait été tiré le corner pour se congratuler, une bouteille en plastique a atteint les deux joueurs qui sont brièvement allés au sol, avant que le jeu ne reprenne pour quelques secondes avant la pause. Peu après le match, le club d'Everton a annoncé l'arrestation d'un supporter "pour avoir jeté un projectile sur le terrain", précisant qu'il avait été identifié par le service de sécurité dans le stade et grâce aux images de télésurveillance.

"Plusieurs projectiles ont été lancés après le but d'Aston Villa à la fin de la première période, dont un a apparemment touché deux joueurs adverses. Les enquêtes se poursuivent en collaboration avec la police et le club prononcera un bannissement du stade à tout supporter qui aura jeté des objets", ont ajouté les Toffees. "C'était dingue, elle m'a touché en pleine tête", a expliqué Matty Cash au micro de BT Sports après le match. "C'est vraiment pas bien que ça arrive, mais on a pris les trois points et on ne retiendra que ça", a-t-il ajouté. Ancien joueur d'Everton qu'il avait quitté il y a une dizaine de jours, poussé dehors par l'entraîneur Rafael Benitez - limogé quelques jours plus tard pour mauvais résultats -, Digne avait été sifflé avant le match par son ancien public. Il s'est vengé en délivrant sa première passe décisive de la saison en championnat.

Il y a deux semaines, le joueur franco-britannique de Crystal Palace, Michael Olise avait aussi été touché à la tête par une bouteille en plastique jetée par des supporters de Millwall, lors d'un match de Coupe d'Angleterre, qu'il s'était contenté de botter hors du terrain avant de reprendre le match. Cet incident n'est pas sans rappeler le sulfureux Lyon-Marseille, interrompu à cause d'un projectile lancé sur Dimitri Payet, mi-décembre, en Ligue 1. La rencontre, arrêtée après quatre minutes de jeu, devra être rejouée à huis clos sur le terrain de l'OL, sanctionné d'un point de pénalité au classement.


>