Playoffs NBA - Blake Griffin, le détonateur

Reuters

Bien que vainqueurs 117-105 des Bucks samedi soir en ouverture de cette intrigante demi-finale de conférence Est, les Nets ont peut-être perdu gros avec la blessure aux ischio-jambiers de James Harden, qui n’aura même pas passé une minute sur le parquet du Barclays Center, se tenant la cuisse droite après une pénétration. En son absence, les deux autres membres du « Big 3 » de Brooklyn ont assuré, Kevin Durant terminant avec 29 points et 10 rebonds et Kyrie Irving avec 25 points et 8 passes.

L’artificier Joe Harris (19 points à 5/9 à 3 points) a aussi apporté son écot, alors que Blake Griffin, débarqué début mars, a tout simplement réalisé son meilleur match avec les Nets. Auteur d’un double-double (18 points et 14 rebonds), l’ailier fort de 32 ans, qui évoluait au poste de pivot, a montré la voie, avec une grinta contagieuse et un état d’esprit irréprochable. Notamment lorsqu’il s’est jeté au sol pour voler un ballon dans les jambes de Bobby Portis lors du deuxième quart-temps.
 

Nash et Durant ont apprécié


"Quand il joue comme ça, qu’il se jette au sol, qu’il joue dur et fait un gros match à l’intérieur, il enflamme toute la salle et aussi l’équipe", a apprécié Durant. "Il a été exceptionnel au niveau de l’envie et du combat, a ensuite salué son coach, Steve Nash. Depuis son arrivée, il a cette volonté de se jeter, d’arracher le ballon et de faire le sale boulot, c’est vraiment incroyable."

Un nouveau rôle totalement accepté par celui qui n’a pas manqué d’utiliser ses six fautes pour ce premier match face aux Bucks de Giannis Antetokounmpo, meilleur marqueur du match (34 points). "A ce stade, et quand on fait partie de quelque chose de plus grand que soi, la priorité absolue est de gagner. Et on fait tout ce qu’il faut pour", a-t-il reconnu. Il n’en en effet pas ménagé sa peine et devra être dans le même ton lors du reste de la série, lui qui rêve de participer pour la première fois à une finale de conférence.

 


>