NBA - Comment les Lakers ont construit leur équipe pour le titre

Reuters
C'est officiel depuis quelques jours désormais, les Los Angeles Lakers ont remporté leur 17eme titre de champion NBA, en battant en finale le Miami Heat (4-2), avec une dernière victoire, lors du match 6 (106-93). Un retour au premier plan fracassant pour une franchise qui n'avait plus été sacrée depuis dix ans. Et si, traditionnellement, lors du sacre d'une équipe, on serait tenté de remonter au début de cette fameuse saison pour en trouver les origines et les fondations, pour la formation californienne, tout a commencé en 2018. En effet, c'est le 1er juillet de cette année-là qu'un certain LeBron James, alors agent libre, a débarqué en provenance des Cleveland Cavaliers, pour un contrat de 153 millions de dollars sur quatre ans.

Une saison perturbée par le décès de Bryant et par le coronavirus


La saison qui a suivi a plutôt bien débuté, jusqu'à ce que le King se blesse à l'aine. Dans le même temps, les Lakers ont totalement sombré et enchaîné défaite sur défaite. En fin de saison, le couperet est tombé et la franchise de Los Angeles a alors dû dire adieu aux play-offs. Cette saison, la donne a donc évidemment été différente, malgré la pandémie de coronavirus, qui a fait de cet exercice le plus long de l'histoire de la prestigieuse Ligue, sans oublier évidemment le tragique décès de Kobe Bryant, la légende locale, dans un crash d'hélicoptère, au tout début de cette année 2020. Entre-temps, à l'intersaison précédente et après six mois d'intenses rumeurs, Anthony Davis a finalement rejoint les Lakers, en provenance des New Orleans Pelicans. A noter également que la franchise s'est alors dotée d'un nouveau coach, en la personne de Frank Vogel, nommé le 13 mai 2019.

La connexion entre LeBron et Davis a très vite été visible


Dès cette arrivée, la franchise californienne a affiché ses ambitions, se plaçant alors comme l'un des prétendants au titre. Très rapidement, la connexion sur le parquet s'est fait ressentir entre James et Davis et les deux hommes, dont la complémentarité était plus que visible, n'ont épargné aucune des franchises qui composent la NBA. D'ailleurs, leur 12-2 initial n'était plus arrivé à la franchise depuis 10 ans. Finalement, LeBron James, qui a remporté son quatrième trophée de MVP des finales, a tourné à une moyenne de 25,3 points, 10,2 passes décisives et 7,8 rebonds, tandis qu'Anthony Davis était à 26,1 points de moyenne. Après cette incroyable saison, à bien des niveaux, reste désormais à savoir si les Lakers pourront faire la passe de deux.
 

LeBron toujours plus dans la légende :