Qui pour entraîner l'OL ?

Reuters

Un casse-tête en vue. Avec une donnée primordiale désormais validée puisque Bruno Genesio  a confirmé samedi lors d’une conférence de presse qu’il ne sera plus l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais la saison prochaine. Une manière de recentrer le débat sur le sportif, avec l’ambition que toutes les composantes du club, y compris les supporters, poussent le club vers la 3e place du podium. 

Toujours est-il que cela confirme également la nécessité de lui trouver un successeur, si possible rapidement, afin de préparer l’avenir. Et si le nom de Laurent Blanc est sorti dans la presse avant même l’annonce du départ de Genesio, son profil ne ferait pas l’unanimité en interne, selon Le Parisien. « Le Président » est également pisté en Italie. Une donnée qui ne l’écarte cependant pas complètement de la course car tout n’est pas simple pour les autres pistes non plus. Blanc à Lyon et Gasset à Saint-Etienne, cela ferait des derbies en famille…

 

 

Mais l’option d’un ancien Stéphanois aurait été lancée. Avec quasiment aucune chance puisque Christophe Galtier, en poste à Lille depuis moins d’un an, avec le succès que l’on connaît avec cette belle 2e place et la large victoire contre le PSG dimanche 5-1, n’a pas l’intention de quitter le Losc. "Il n’y a pas de porte ouverte", avait-il expliqué samedi déjà pour Le Parisien, ajoutant n’avoir pas été contacté "ni directement, ni indirectement".

Il y a également le cas de Patrick Vieira, qui ressemble à un premier choix mais qui a toutes les clés du camion à Nice avec un nouveau président qui souhaite qu’il poursuive ou encore l’arrivée récente de son ami Gilles Grimandi. La perspective d’un investissement britannique n’est pas écartée, avec les moyens que cela induirait. En attendant, l’OL part de loin sur ce cas également.

Une dernière rumeur mène à Marcelo Gallardo. Ce n’est pas la première fois que le nom de l’ancien joueur de Monaco qui a fait un excellent travail à River Plate est cité pour un club de Ligue 1. Comme Vieira ou Galtier, lui aussi est sous contrat. Ce qui n’est pas neutre pour le choix final.

Genesio quitte Lyon "dans l'intérêt du club":