Mercato : Romelu Lukaku, stop ou encore ?

Panoramic

Partira, partira pas ? Indispensable buteur de l’Inter Milan depuis désormais deux saisons, Romelu Lukaku vivra-t-il une troisième saison sous les couleurs milanaises ? La question risque d’occuper les discussions durant tout le mois d’août. Pourtant, le Belge, champion d’Italie en titre, semblait prêt à repartir au combat pour un nouvel exercice. « Aux fans, je veux dire que je suis vraiment heureux d'être de retour, nous espérons continuer le chemin que nous avons commencé, pour continuer à gagner. Nous, les joueurs, nous allons travailler dur pour réaliser leurs rêves, a-t-il lancé il y a quelques jours, au micro d’Inter TV, prêt à travailler sous les ordres de Simone Inzaghi, son nouveau coach. Mon frère m'a beaucoup parlé de lui, c'est un bon entraîneur, je pense cela aidera l'équipe à faire de grandes choses. Nous espérons travailler ensemble pour continuer le chemin que nous avons commencé. »

 

Un premier passage raté

  Une volonté qui pourrait peu à peu vaciller puisque du côté de la Premier League, un club s’est mis en tête d’attirer le Diable Rouge. Résigné sur le dossier Haaland, Chelsea n’a pas renoncé à attirer un buteur de très haut niveau, et le profil de son ex joueur plaît beaucoup au board londonien. Il s’agirait là d’un come-back pour Romelu Lukaku, puisque c’est bien chez les Blues que le natif d’Anvers a débarqué à l’âge de 18 ans, après avoir fait ses classes du côté d’Anderlecht. Une première expérience qui va durer trois ans, avec seulement une douzaine de matches disputés, et deux prêts, à West Bromwich puis à Everton, où il est définitivement transféré en 2014. Pas de quoi refroidir le club londonien, qui compte sur le Belge pour étoffer un front offensif où Timo Werner n’a pas encore réussi à s’imposer. 
 

L'Inter prête à céder ?

  Et pour attirer son ex, Chelsea est prêt à mettre les petits plats dans les grands, puisque selon Sky Italia, une première offre estimée à 100 millions d’euros, plus Marcos Alonso, a été transmis aux dirigeants intéristes. S’ils l’ont refusée, ces derniers auront bien du mal à en faire de même si les Blues reviennent à la charge avec une offre réévaluée à 120 ou 130 millions. En proie à de graves difficultés économiques, le club milanais a déjà lâché Hakimi, et a vu son entraîneur, Antonio Conte, faire ses valises. De son côté, selon le Times, Romelu Lukaku, pas forcément très chaud dans un premier temps, serait désormais prêt à étudier une offre de son ancien club, prêt à lui doubler son contrat, actuellement évalué à 7,5 millions d’euros. Réponse dans les prochains jours… 

>