Mercato : Bordeaux travaille sur le dossier Koscielny

Reuters

"Nous devons être vraiment plus rigoureux lorsque nous sommes amenés à traiter avec des joueurs expérimentés qui ne sont pas en fin de carrière. Cela signifie que nous allons devoir commencer à prendre des décisions difficiles pour les joueurs à qui il reste deux ans de contrat. Soit nous les renouvellerons, soit nous les vendrons". Il y a un peu moins de deux mois, le directeur général d'Arsenal, Vinai Venkatesham, expliquait très clairement la stratégie que les Londoniens s'évertueront désormais à suivre sur le marché des transferts. Laurent Koscielny, sous contrat jusqu'au 30 juin 2020, n'entre pas dans cette catégorie de joueurs mis sous pression, puisqu'à bientôt 34 ans, le défenseur central ne représente plus une valeur marchande.

Arsenal prêt à le céder ?

Est-il seulement un indispensable chez les Gunners ? Pas si sûr, puisque l'ancien Merlu du FC Lorient n'a été titularisé qu'à 13 reprises en Premier League au cours du dernier exercice, handicapé il est vrai jusqu'à la fin du mois de novembre par sa blessure à un tendon d'Achille. Mais à quelques mois de la fin de son contrat, Unai Emery serait vraisemblablement enclin à libérer l'ancien international tricolore sans contrepartie, ne serait-ce que pour alléger la masse salariale, et aussi offrir une fin de carrière honorable au premier concerné, avec un temps de jeu plus conséquent que ce que le Basque semble vouloir lui offrir en 2019-2020.

Bordeaux en fait sa priorité

Alors, selon les informations de L'Equipe, Bordeaux se serait manifesté avec un vif intérêt. La formation du Portugais Paulo Fonseca verrait d'un très bon oeil l'arrivée d'un Laurent Koscielny dont la grande expérience ne pourrait être que bénéfique à un groupe qui aimerait retrouver un peu d'ambition à l'échelle nationale. Le défenseur tricolore, un temps annoncé dans le collimateur de l'Olympique Lyonnais, serait même désormais la grande priorité estivale des Girondins, avec la perspective de former une solide charnière en compagnie du Brésilien Pablo, sachant qu'Edson Mexer est aussi arrivé en provenance du Stade Rennais. Le Gunner va-t-il se laisser convaincre par le projet girondin ?