Manchester United : Quel avenir pour Anthony Martial ?

Et si l'heure était venue de changer d'air pour Anthony Martial ? Arrivé à Manchester United en 2015 pour 60 millions d'euros et d'importants bonus, le Français pourrait voir son avenir s'écrire ailleurs cet été. En effet, après six saisons chez les Red Devils, le numéro 9 brille toujours autant par son irrégularité, à cause notamment de blessures à répétition. La dernière en date l'a notamment privé de participer au Championnat d'Europe 2020 avec l'équipe de France. Sous contrat jusqu'en 2024, le joueur formé à Lyon pourrait en plus être poussé vers la sortie par le club anglais, particulièrement actif sur le marché des transferts ces dernières semaines.


Jadon Sancho, nouveau concurrent de poids

Si l'équipe d'Ole Gunnar Solskjaer fait actuellement parler d'elle dans le dossier Raphaël Varane, elle aurait déjà plus ou moins bouclé l'arrivée de Jadon Sancho. Le jeune ailier anglais devrait prochainement s'engager avec Manchester United jusqu'en 2026 pour environ 90 millions d'euros et des bonus. Un transfert qui va amener encore plus de concurrence chez les vice-champions d'Angleterre. Alors que Paul Pogba a parfois joué milieu offensif gauche, le club dispose de nombreux éléments, tels que Juan Mata, Marcus Rashford, Daniel James... alors que Jesse Lingard, de retour après un prêt à West Ham, entend bien confirmer sa très bonne deuxième partie de saison.


Solskjaer compterait encore sur lui

Autant dire qu'entre une concurrence de plus en plus forte et l'envie de dégraisser des Red Devils, Martial pourrait bien être sacrifié cet été, comme l'a expliqué ESPN. Pourtant, d'après Sky Sport, Solskjaer compterait encore sur lui, malgré l'arrivée de Sancho. Reste à savoir le fin mot de cette histoire et qui pourrait se positionner sur l'attaquant français. Estimé à environ 45 millions d'euros par le site spécialisé Transfermarkt, le natif de Massy a une belle cote sur le marché des transferts. Par le passé, le joueur qui a évolué à Monaco a déjà été envoyé du côté de l'Italie (Inter Milan) et de l'Espagne (Atlético de Madrid). Cependant, vu la période actuelle, la donne a possiblement changé.

>