Le jour où le Barça a refusé Cristiano Ronaldo

En 2003, lorsqu’il s’est installé à la tête du FC Barcelone, Joan Laporta s’est vu offrir la possibilité de recruter Cristiano Ronaldo. Ce dernier était alors au tout début de sa carrière professionnelle, et il n’avait pas encore quitté son club formateur de Sporting. La perspective était intéressante, mais le célèbre avocat lui a tourné le dos. Dix-huit ans après, il a expliqué pourquoi.

 

Laporta n'a pas de regrets pour Ronaldo

 

"Nous étions sur le point de signer Ronaldinho et Rafa Marquez", a commencé par rappeler Laporta lors d'un entretien avec Iniestazo. « Les représentants de Marquez nous ont proposé Cristiano Ronaldo. Il était au Sporting à l'époque. Un de ses agents a dit qu'ils avaient un joueur qu'ils avaient vendu à [Manchester] United pour 19 millions, mais ils nous le vendraient pour 17 millions. Mais nous avions déjà investi dans Ronaldinho à l'époque. Cristiano était à l’époque un vrai ailier. Nous pensions que nous étions couverts à ce poste, donc nous l'avons rejeté et je ne le regrette pas. »

 

Au lieu de Ronaldo, une autre pépite du football portugais est arrivée à Nou Camp cette année-là, en l’occurrence Ricardo Quaresma. Ce dernier n’a cependant pas réussi chez les Blaugrana, et il est retourné dès la saison d’après à Porto. CR7, lui, a pris ses marques à Manchester United et a entamé son ascension vers les sommets. Dans son entretien, Laporta ne dit pas s'il refusera une seconde fois le quintuple Ballon d'Or si jamais l'opportunité se présente. Pour rappel, il est candidat pour retrouver son ancien poste. Les élections présidentielles à Barcelone sont prévues pour le 23 janvier prochain.