OL - Bosz : "Il faut marquer plus de buts"

Depuis le 1er décembre dernier, et un revers concédé face au Stade de Reims au Groupama Stadium (1-2), l'Olympique Lyonnais de Peter Bosz n'a plus connu le goût de la défaite. Lancé dans une dynamique de deux succès consécutifs, face à Troyes (0-1) puis l'AS Saint-Étienne (1-0), le club rhodanien se situe à la onzième position de Ligue 1 et semble de mieux en mieux aborder les rencontres aux yeux de son entraîneur. Arrivé l'été dernier sur le banc, Bosz a accordé un entretien à OL PLAY, abordant notamment le début d'année des partenaires de Lucas Paqueta.

Satisfait du bilan comptable de l'OL sur les 3 derniers matchs (nul face au PSG, succès contre Troyes et Saint-Étienne), Bosz a mis en avant l'impératif de marquer plus de buts par rapport aux occasions générées. "L’intensité dans les matchs est mieux qu’avant, c’est bien. Ne pas avoir pris de buts c’est pas mal non plus, on doit être solides défensivement. On a pas mal d’occasions sur les deux derniers matchs. C’est positif. Mais, il faut marquer plus de buts. Mais on gagne que 1-0, on est un peu nerveux à la fin", a glissé le natif d'Apeldoorn.

 

"Il y a beaucoup de choses que l'on peut mieux faire"


Il est également revenu sur le changement de système récent, qui favorise à ses yeux une plus grande solidité sur le plan défensif. "J’espère qu’on marquera beaucoup de buts, tout en encaissant moins d’occasions. Il y a beaucoup de choses que l’on peut mieux faire. On doit perdre moins de ballons. On a changé de système récemment, ça prend un peu de temps. Maintenant, on a un bloc de 7 joueurs en défense, et 3 en attaque. Donc on est plus solides défensivement, mais en attaque c’est plus difficile", a jugé Bosz.

Une incertitude entoure, sur le papier, le calendrier futur de Lyon car son prochain match pourrait se dérouler face à Marseille, à la condition que le club phocéen se qualifie en quart de finale de la Coupe de France (en s'imposant face à Montpellier, samedi). "Dans notre tête on jouera le 1er février, on se prépare pour ce match-là. Ce n’est pas idéal parce qu’on n’aura pas Lucas Paqueta et Bruno Guimarães (en sélection avec le Brésil), et deux joueurs qui ont participé à la CAN ne sont pas là non plus. Si Marseille gagne le 29, on jouera le 1er", a rappelé Bosz. Arrêté le 21 novembre dernier suite à un jet de bouteille d'eau sur Dimitri Payet, le match OL-OM se jouera soit le 1er février, soit le 10 février (en cas d'élimination de l'OM en Coupe de France, ndlr). Un déplacement à Monaco est prévu pour Lyon, le 5 février prochain dans le cadre de la 23ème journée de Ligue 1.

>