Michel cherche toujours la clé

Icon Sport

La quantité n’est pas gage de qualité. Malgré une pléiade de solutions (9 joueurs pour 4 postes), Michel tâtonne pour trouver la bonne formule offensive. En ce début d’année, Alessandrini et Barrada sont sortis de l’infirmerie. Thauvin et Fletcher ont grossi les rangs marseillais au mercato. Avec l’arrivée de l’Ecossais, l’Espagnol a même changé de dispositif (du 4-2-3-1 au 4-4-2). Une tactique qui n’a pas eu les effets escomptés. S’il s’est montré satisfait de son choix, Michel déplore le manque d’efficacité de sa formation.

"Cela a un peu amélioré le jeu de l’équipe, a avoué l’entraîneur de l’OM, en conférence de presse. On a enlevé de la profondeur sur une de nos ailes. Lors du match précédent, nous avons créé des occasions. Il n’y a pas eu beaucoup de buts. On a déjà joué avec d’autres tandems comme Michy (Batshuayi, ndlr) et Nkoudou. Le système n’est pas le plus important. L’objectif est d’être efficace. Ce qui est sûr, c’est que le tandem Michy-Fletcher nous aide".

Le début du "sprint final"

Au-delà du dispositif, la méforme de certains éléments de l’effectif attire l’attention. Florian Thauvin, prêté cet hiver par Newcastle, concentre les critiques. "C’est une situation délicate pour lui, a glissé Michel, qui reste optimiste pour son joueur. Quand on revient à la maison parfois on a de bonnes intentions sauf que les meubles de la maison ont changé de place". Pour Nkoudou, surprise des six premiers mois, l’entraîneur de l’OM estime que ses adversaires "le connaissent mieux et l’attendent".

Malgré tout, Michel va suivre sa ligne de conduite. "On doit faire avec les joueurs qu’on a. Leur faire plaisir au maximum et s’adapter, a-t-il affirmé. Nous devons travailler avec eux, on doit faire un équilibre avec cet ensemble. Nous avons deux bons attaquants. Il faut les utiliser". Fletcher, préservé en raison d’une alerte jeudi en Coupe de France, et Batshuayi, devraient être associés contre Toulouse, dimanche (29 journée de Ligue 1). Une rencontre que Michel place comme le début du "sprint final".


>