Lyon : Quelle équipe avec Bosz ?

Panoramic

Un nouveau vent souffle à Lyon. En fin de contrat cet été, Rudi Garcia a en effet laissé sa place sur le banc rhodanien. Pour le remplacer, c'est finalement Peter Bosz qui a été nommé, alors que la piste menant à Christophe Galtier a longtemps été envisagée. Mais ce dernier a finalement signé à Nice et les dirigeants lyonnais se sont donc tournés vers le Néerlandais, qui s'est fait un nom sur la scène européenne avec l'Ajax Amsterdam en 2016-17. Cette année, ce dernier aura la lourde tâche de ramener le club en Ligue des Champions après deux années sans. Pour cela, Bosz mise sur une philosophie qui devrait séduire les spectateurs du Groupama Stadium. « La philosophie, c'est le foot offensif mais 4-3-3, 3-5-2 ou 4-4-2, ça, je m'en fous. Ce sont les joueurs qui décident du système », explique l'intéressé ce mercredi lors d'une interview accordée à L'Equipe.
 

Bosz adapte de la philosophie de Cruyff


En attendant, lors des premières sorties de Lyon, c'est un 4-3-3 qui a été mis en place, le système « le plus clair » à ses yeux pour le moment. Alors qu'il découvre petit à petit ses joueurs, l'ancien milieu de terrain de Toulon veut « un jeu de possession et presser l'adversaire à la perte (du ballon) », avec l'objectif de récupérer en cinq secondes ce dernier. En effet, comme Johan Cruyff, Bosz part du principe qu'avec la possession du ballon, « l'adversaire ne peut pas marquer. » Lors des premiers amicaux de Lyon, contre Bourg-en-Bresse (5-1), Villefranche (2-0) et Wolfsburg (4-1), certaines séquences de jeu ont fait le tour des réseaux sociaux et sa méthode semble pour l'heure fonctionner et appréciée.
 

Des départs et des arrivées à prévoir


Reste à savoir de quel effectif il disposera à la fin du mercato. Après les départs de Melvin Bard et Memphis Depay, d'autres éléments pourraient quitter le club, comme Houssem Aouar, Joachim Andersen ou encore Thiago Mendes. De son côté, le Néerlandais aurait demandé un gardien (André Onana) et un attaquant d'envergure. En attendant, Jean-Michel Aulas s'est exprimé sur l'intersaison de son club, via son compte Twitter. « Non, Lyon n'attend pas de vendre pour recruter. Lyon n'a pas de besoin spécifique à cet instant et dispose d'un groupe de qualité : avec une académie au top, des retours de prêts, et déjà deux arrivées », a expliqué le président rhodanien. Prochain rendez-vous pour les Gones ce jeudi contre Villarreal, alors que la réception de Brest, lors de la 1ere journée de Ligue 1, se rapproche.

>