Ligue 1 - Favre revient à l'OGC Nice, Galtier le quitte

Panoramic

Le Suisse Lucien Favre a été nommé lundi entraîneur de l'OGC Nice, poste qu'il avait déjà occupé entre 2016 et 2018, à la place de Christophe Galtier, qui est en discussions avec le PSG. "Christophe Galtier ne dirige plus l’équipe première de l’OGC Nice. Ce lundi, la reprise des Aiglons a été animée par Lucien Favre, dont le club est fier d’annoncer le retour", écrit l'OGCN dans un communiqué. Favre, qui est âgé de 64 ans, était sans club après avoir été écarté par le Borussia Dortmund en décembre 2020. Il sera présenté lors d'une conférence de presse programmée à 16h00. Avec lui, Nice a fini troisième lors de la saison 2016-2017, avant une saison 2017-2018 moins brillante et terminée à la 8e place.

"Je suis absolument ravi que Lucien Favre nous rejoigne. C’est un entraîneur expérimenté, qui a rencontré le succès en Bundesliga, mais aussi ici à Nice", a déclaré Jim Ratcliffe, propriétaire du club et du groupe Ineos, cité dans le communiqué. "Partout il a suscité respect et admiration. Sa façon de faire évoluer ses équipes nous plaît et correspond parfaitement à la vision que nous avons chez Ineos du style de jeu que nous voulons pour l’OGC Nice", a ajouté le milliardaire anglais. Le club a par ailleurs annoncé l'arrivée aux côtés de Favre de Christophe Moulin et Arjan Peço, "qui complètent le staff actuel de l’équipe première". Favre devrait également avoir dans son staff Frédéric Gioria, son ancien adjoint, qui était également celui de Galtier la saison dernière et de Patrick Vieira auparavant. 

L'équipe azuréenne a repris lundi matin l'entraînement, à huis clos. Le groupe qui a repris le travail était privé des internationaux, dont les Espoirs français Khéphren Thuram et Amine Gouiri et le Danois Kasper Dolberg. L'arrivée sur la Côte d'Azur de Lucien Favre pourrait ouvrir la voie à la signature imminente à Paris de Christophe Galtier, qui succéderait à Mauricio Pochettino et qui ne sera donc resté qu'un an à Nice. Il y a une semaine, dans une interview au Parisien, le président du PSG Nasser Al-Khelaïi avait confirmé l'existence de discussions entre son club et Galtier. "J'espère qu'on trouvera rapidement un accord mais je respecte Nice et le président (Jean-Pierre) Rivère, chacun défend ses intérêts", avait-il dit.


>