L1 : podium, Europe, relégation… les enjeux des deux dernières journées

Panoramic

Podium : duel à distance Marseille-Monaco pour la C1

Enjeux : la 2e place, qualificative pour la phase de groupes de Ligue des champions aux côtés du Paris SG, champion, et la 3e place, qualificative pour le 3e tour préliminaire de Ligue des champions.

Après la défaite de Rennes à Nantes (2-1), la bataille pour la 2e place s'est recentrée sur Marseille (2e, 68 pts) et Monaco (3e, 65 pts). L'OM part avec trois points d'avance, mais l'équipe de Jorge Sampaoli, plombée par plusieurs blessures, possède un calendrier plus difficile que celui de l'ASM, qui reste sur huit victoires de suite. Les deux équipes possèdent également la même différence de buts (-23), ce qui annonce une course serrée jusqu'au bout, dans laquelle chaque but comptera. Les Marseillais se rendent à Rennes samedi avant de recevoir Strasbourg, tandis que les Monégasques accueilleront Brest puis se déplaceront à Lens.

Places européennes : Nice en pole

Enjeux : la 4e place, qualificative pour la phase de groupes de la Ligue Europa, la 5e place, qualificative pour les play-offs d'accès à la phase de groupes de la Ligue Europa Conférence. Nantes, vainqueur de la Coupe de France, est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa.

Nice (4e, 63 pts) a la main en vue de la C3 et de la C4, face à Rennes (5e, 62 pts), Strasbourg (6e, 60 pts) et Lens (7e, 58 pts). Lyon (8e, 55 pts) ne peut plus rien espérer. Le "Gym" reçoit Lille, qui ne joue plus rien. Rennes accueille Marseille, avec la possibilité d'éliminer en cas de succès les Lensois de la course pour l'Europe, qu'importe leur résultat à Troyes. En battant Clermont, les Strasbourgeois garderont une chance de se qualifier à la dernière journée. Mais leur destin reste dépendant d'une défaite des Niçois ou des Rennais.

Maintien : déterminant Bordeaux-Lorient

Enjeux : éviter la 18e place, synonyme de barrage aller/retour contre un club de Ligue 2 issu de pré-barrages, et les 19e et 20e places synonymes de relégation directe en Ligue 2.

Troyes (15e, 37 pts) n'est mathématiquement pas maintenu à deux journées de la fin, mais seul un scénario improbable laisserait l'Estac à la 18e place. Clermont (16e, 36 pts) devrait aussi jouer en L1 la saison prochaine, à moins d'un redressement spectaculaire de Lorient (17e, 34 pts) et Saint-Etienne (18e, 31 pts). Ces deux équipes ont le plus à perdre. Les Bretons disputent une "finale" pour le maintien chez la lanterne rouge Bordeaux (20e, 27 pts), condamné à la L2 en cas de défaite. Même victorieux, les Bordelais peuvent descendre, si les Verts, qui ont besoin de points pour éviter les barrages, gagnent contre  Reims. Un succès des Stéphanois pourrait aussi être fatal au relégable Metz (19e, 28 pts) si les Messins ne battent pas Angers.

Ligue 2 : balle de montée pour Ajaccio

Enjeu : empocher le dernier ticket pour l'accession directe en Ligue 1, après celui obtenu par Toulouse le 25 avril.

Pour le deuxième et dernier ticket d'accession directe en Ligue 1, tout se décidera samedi, lors de la dernière journée (19h00). L'AC Ajaccio (2e, 72 pts) accompagnera Toulouse (1er, 79 pts) s'il s'impose face au TFC, qui ne joue plus rien. Même tenus en échec ou battus, ils retrouveront l'élite qu'ils ont quittée en 2014 si leur résultat est meilleur que celui de leur poursuivant Auxerre (3e, 71 pts). L'AJA doit battre Amiens et espérer un faux-pas de l'ACA. Le Paris FC (4e, 67 pts) et Sochaux (5e, 67 pts) sont assurés de s'affronter lors du premier tour des barrages d'accession, chez l'équipe la mieux classée.

Auxerre punit Le Havre et reste en lice pour la montée directe : 

 


>