L1 (J3) : Lyon facile contre Troyes

Reuters

Décevant en première période mais conquérant après la mi-temps, Lyon s'est imposé logiquement aux dépens d'une faible équipe de Troyes (4-1), vendredi au Groupama stadium en match d'ouverture de la troisième journée de Ligue 1. Cette deuxième victoire en autant de matches maintient malgré tout les doutes laissés après le succès poussif sur Ajaccio (2-1), le 5 août, pour cet OL 2022-2023, qui s'est de nouveau montré incapable d'être performant durant 90 minutes. Le contrat est au moins rempli avec six points sur six. 

L'Olympique lyonnais, dont le match à Lorient le week-end dernier a dû être reporté en raison de l'état de la pelouse, se hisse provisoirement à la deuxième place du classement, à égalité de points avec le Paris Saint-Germain. Pour Troyes, avec zéro point en trois sorties, la suite de la saison s'annonce déjà difficile. Alexandre Lacazette a donné l'exemple en ouvrant la marque rapidement après avoir profité d'une mauvaise passe en retrait d'Adil Rami dès la 3e minute. Mais par la suite, comme face à Ajaccio, les Lyonnais ont livré une performance décevante durant 45 minutes proposant un jeu sans rythme et sans mouvement, avec beaucoup d'approximations malgré l'apport au milieu de Corentin Tolisso, titularisé pour la première fois de la saison avant de céder sa place à la 63e minute à Jeff Reine-Adelaïde. 

Les Rhodaniens se sont alors montrés incapables de bousculer la défense troyenne hormis sur un nouveau tir de Lacazette, qui a longtemps paru impuissant en pointe, repoussé par Gauthier Gallon (41e). Peu avant, les Champenois avaient su profiter des carences de l'OL pour égaliser par un penalty de Florian Tardieu, accordé pour une faute de Nicolas Tagliafico (1-1, 38). 

Doublé et passe décisive de Tetê

Le gardien Rémy Riou, qui remplaçait Anthony Lopes suspendu trois matches après son exclusion contre Ajaccio (2-1), le 5 août, a ainsi encaissé son deuxième penalty en deux rencontres qu'il a disputées. Après la mi-temps, l'OL, avec un jeu plus rapide et dirigé vers la profondeur, s'est enfin montré conquérant et a pris le large avec deux buts inscrits coup sur coup. Tagliafico s'est rattrapé de la faute qu'il avait commise en redonnant l'avantage à son équipe après une passe décisive du Brésilien Tetê (47e) avant que ce dernier n'ajoute un troisième but après un premier tir de Lucas Paqueta repoussé par Gallon (49e). 

Tetê s'est ensuite offert un doublé à la 76e minute après s'être joué de la défense troyenne dans la foulée d'une récupération de Maxence Caqueret entré en jeu à la place du prometteur Johann Lepenant, recruté cet été. En toute fin de partie, Rayan Cherki, qui a prolongé son contrat d'un an (jusqu'en 2024) a tiré sur la barre (90e).


>