L1 (J1) : Lorient remporte le derby breton

Panoramic

Quatrième du dernier championnat, Rennes a pris pour habitude ces six dernières années de se qualifier pour les compétitions européennes. C'est avec ce genre d'ambitions que le SRFC abordait cette reprise de la Ligue 1 et un derby breton avec Lorient en ouverture. Une promenade de santé pour les Rennais ? On y a bien cru pendant une période. Et puis tout s'est écroulé... Le premier acte au Roazhon Park a donc été le théâtre d'une nette domination des locaux. Possession, frappes, duels, occasions, tout était en faveur des Rouge et Noir. Tout, sauf la réussite dans le dernier geste. Laborde, stoppé par Mvogo (14e), puis Theate, d'une tête à côté sur corner (21e), n'ont pas su concrétiser ladite domination.

Mvogo les a écoeurés 

On pensait que la seconde période serait du même acabit, tant son début ressemblait à la première. Terrier a d'abord raté une occasion en or (51e), avant de tomber lui aussi sur un excellent Mvogo (55e). Mais un coup du sort a changé la physionomie du match. Sur un centre anodin de Kalulu, Theate s'est complètement déchiré et a trompé Mandanda, son propre gardien (0-1, 65e). On pouvait difficilement imaginer pires débuts pour la recrue phare de l'été, acheté pour près de 20 millions d'euros à Bologne durant le mercato.
 
A l'inverse, s'il y a une recrue qui n'a pas manqué ses débuts, c'est bien Mvogo. Le nouveau portier de Lorient, débauché à Leipzig au cours de l'été, s'est montré deux autres fois décisifs à 1-0, frustrant tour à tour Guirassy (79e) et Doku (90e+4e). Deux parades ô combien essentielles puisque Laurienté, par deux fois lui aussi, n'avait pas su corser l'addition (74, 89e). Des ratés sans conséquence pour Lorient, donc, qui démarre ce championnat avec une nouvelle mission maintien idéalement, une semaine avant la réception de Lyon. Rennes, au contraire, sera déjà sous pression lors de son déplacement à Monaco samedi prochain.

 


>