Ligue 1 Conforama : Garcia, des hauts et des bas

Reuters

Le Mans (2007/2008) : La révélation

À l'été 2007, Rudi Garcia débarque en Ligue 1 en total inconnu. Le natif de Nemours (Seine-et-Marne) a été choisi en remplacement de Frédéric Hantz à la tête du Mans. Le passage du nouvel entraîneur n’aura duré qu’un an mais que cette saison fut belle !  Si à sa prise de fonction, l’objectif principal était de se « maintenir en Ligue 1 », les Manceaux ont fait beaucoup mieux ! Un maintien très tôt dans la saison et une neuvième place, à seulement cinq points des places européennes. Le club sarthois a régalé toute la saison avec l’un des plus petits budgets. Sous la houlette de Garcia, des jeunes comme Yohann Pelé, Marko Basa, Romaric, Gervinho ou encore Stéphane Sességnon ont éclos.

Lille (2008/2013) : La consécration

Rudi Garcia mène Lille vers le succès ! Après les bonnes périodes lilloises sous Vahid Halilhodzic et Claude Puel, le nouvel entraîneur français se voit confier la lourde tâche de continuer sur cette lancée. Pour réussir sa mission, il fait confiance à des joueurs comme Mickaël Landreau, Adil Rami, Mathieu Debuchy, Yohan Cabaye, Moussa Sow, Eden Hazard ou encore Gervinho. Après avoir échoué au pied du podium lors de la saison 2009/2010, Rudi Garcia réussit l’exploit de faire le doublé Coupe-Championnat en 2011. Une saison parfaite pour les Dogues avec 21 victoires et seulement 4 défaites. Une saison qui va permettre aux cadres de l’équipe de partir vers de grandes équipes européennes. Chelsea pour Hazard, Arsenal pour Gervinho ou encore Valence pour Rami. Une saison gravée dans la mémoire du LOSC. 

L’AS Roma (2013/2016) : Un départ canon, une suite poussive

Après trois saisons à Lille, Rudi Garcia répond favorablement aux appels de la Serie A et à l’AS Roma. Arrivé à l’été 2013, l’entraîneur français veut imposer de suite son style. Et les résultats ne se font pas attendre. Avec dix victoires sur les dix premières journées, le club romain a réalisé le meilleur début de saison de son histoire en championnat. Malheureusement, cet état de forme canon n’a pas tenu face à une Juventus Turin programmée pour le titre. Pour son troisième exercice, Rudi Garcia ne confirmera pas. la faute à des résultats moyens ne lui ont pas permis de continuer l’aventure. Il sera démis de ses fonctions en janvier 2016.

Olympique de Marseille (octobre 2016 / juin 2019) : Une finale de C3 et plus rien...

Rudi Garcia débarque en pompier de service à l’Olympique de Marseille en octobre 2016. En prenant la place de Franck Passi, l’entraîneur tricolore revient en France après trois ans d'exile. Quelques jours après sa prise de fonction, le voilà au Parc des Princes pour son baptême du feu. Une première très timide dans le jeu mais l’essentiel est là : l’OM a enfin pris un point au Parc ! Une première depuis 2010 ! L'apogée de son histoire marseillaise restera son parcours en Ligue Europa. Une belle aventure ponctuée par une défaite en finale contre l'Atlético Madrid.