Une enquête ouverte sur le transfert de Griezmann

La Fédération espagnole de football a ouvert une enquête sur les conditions du transfert d’Antoine Griezmann de l’Atletico de Madrid au FC Barcelone, rapporte ce vendredi IUsport, un média ibérique spécialisé dans le droit du sport.

Les Colchoneros estiment que les Catalans ont négocié avec l’attaquant français dans leur dos, alors que la clause libératoire du joueur, tombée à 120 millions d’euros le 1er juillet, était toujours de 200 millions.

C’est sur cette potentielle approche illégale des Blaugranas que la fédération entend mener ses investigations. Avec à la clef 80 millions d’euros de plus pour le club de Madrid si la faute est avérée.