Qui est Quique Setien, le nouvel entraîneur du Barça ?

Alors que Ronald Koeman ou Xavi avait été sondé par les dirigeants barcelonais, c'est finalement Quique Setien qui a donné son accord pour succéder à un Ernesto Valverde démis de ses fonctions ce lundi soir. Un mouvement assez surprenant quoique attendu. L'arrivée de l'entraîneur de 61 ans sur le banc du FC Barcelone a été facilitée par son statut : libre. Mais qui est vraiment l'entraîneur qui avait décidé de quitter le Betis Séville l'été dernier ? C'est avant-tout un grand stratège. Le coach espagnol est un grand fan d'échec et en a tiré une partie de sa philosophie. Le journal Sport rapporte notamment une citation du natif de Santander où il compare ses deux grandes passions. « Au foot comme aux échecs, il est très important de maîtriser le milieu et la perspective. Peu importe le placement des pièces, ce qui est important, c'est comment elles se situent dans une série de mouvements. » Une phrase qui va ravir les supporters catalans. Le style de jeu de Quique Setien est en parfaite adéquation avec la philosophie barcelonaise : un jeu de possession porté sur l'attaque qui a tout pour séduire. Un style directement inspiré du Barça de Cruyff qu'il admire. C'est pour cette raison que les dirigeants blaugranas avaient déjà tenté de le recruter en janvier 2019. En vain. A ce moment-là, l'ancien milieu de terrain de l'Atlético Madrid était encore dans une situation favorable au Betis Séville.

Sélection à la Coupe du Monde mais aucune expérience en Ligue des Champions


Il avait emmené le club andalous jusqu'aux seizièmes de finale de la Ligue Europa où il a perdu contre Rennes. Le début d'une mauvaise passe qui s'est terminée avec une dixième place en Liga et son départ en mai 2019. Huit mois de chômage plus tard, Quique Setien retrouve un banc et pas n'importe lequel. Celui du grand FC Barcelone. Le plus grand défi de la carrière d'un homme qui a découvert le rôle d'entraîneur en Liga du côté de Las Palmas en 2015. Auparavant, il avait dirigé Santander, Logrones, la Guinée-équatoriale et surtout le CD Lugo pendant quatre saisons dont trois en deuxième division. Depuis ses débuts dans le rôle d'entraîneur, il a principalement utilisé le 4-2-3-1. Un système qu'il s'est permis de transformer en 3-4-2-1 lors de ses saisons sévillanes. Un dispositif qui pourrait convenir à l'armada offensive barcelonaise. Mais l'ancien joueur qui a été sélectionné avec la Roja pour la Coupe du Monde 1986 n'a pas l'expérience du plus haut-niveau. Il n'a jamais goûté à la Ligue des Champions et n'a rien gagné en tant qu'entraîneur. Sa mission sera désormais de faire oublier les contre-performances du Barça d'Ernesto Valverde avec l'espoir de mener l'équipe vers les sommets nationaux et européens. Pas une mince affaire. Mais s'il a accepté le poste, c'est qu'il pense en avoir les capacités.