Piqué condamné par la justice espagnole

Gerard Piqué a été condamné à verser 2,1 millions d'euros au fisc espagnol (1,5 million d'impôts impayés et 600 000 euros d'amende) après sa condamnation pour fraude sur ses droits à l'image.

Le haut tribunal de l'Audience nationale a estimé que le défenseur espagnol a "simulé" la cession de ses droits à l'image à sa société Kerad Project afin de payer moins d'impôts en 2008, 2009, 2010.

"L'omission de déclaration de ses revenus en Espagne fut au minimum volontaire ou négligente" a souligné le tribunal. Gerard Pique peut encore déposer un ultime recours devant la Cour suprême.