Liga : Antoine Griezmann - Luis Suarez, comme on se retrouve

Reuters

Les mots de Luis Suarez, à l'époque joueur au FC Barcelone, au sujet de son coéquipier de l'époque, Antoine Griezmann, sonnaient comme un mur face aux critiques ressenties par le Français en raison de son adaptation difficile en Catalogne en 2019. « Ceux qui sont ici depuis de nombreuses années savent combien il est difficile d'arriver dans un club comme Barcelone, où l'exigence est maximale. Vous devez apprendre à vivre avec cette pression que demande le Barça et Antoine le comprend, a-t-il déclaré. C'est un joueur qu'il faut garder. Il est très apprécié et très aimé dans le vestiaire. Antoine a traversé des moments difficiles parce qu'il n'était pas en réussite sur le terrain, mais il a notre soutien. Il parle à beaucoup de ses coéquipiers. On veut l'aider à gagner en confiance, à marquer des buts et à donner des passes décisives. » Finalement, les deux hommes n'auront fait qu'une saison au FCB, celle de l'arrivée du Français en provenance de l'Atlético Madrid entre 2019 et 2020.

Antoine Griezmann : "Simeone : "J'ai totalement confiance en Griezmann"

 

Luis Suarez avait disputé 36 matchs pour 21 buts et 12 passes décisives alors que pour Antoine Griezmann, c'était 48 rencontres pour 15 réalisations et 4 assistances. Neymar parti au Paris Saint-Germain, le Mâconnais avait la lourde tâche de remplacer le Brésilien aux côtés de Lionel Messi et donc de l’Uruguayen. Sauf qu'un an plus tard, Luis Suarez quittait le navire barcelonais pour l'Atlético Madrid. Malgré un titre de vice-champion d'Espagne, le FCB a été balayé par le Bayern Munich (8-2) en Ligue des Champions, le début de la fin pourrons-nous dire. Et pendant qu'un retrouvait une seconde vie sous les ordres de Diego Simeone (38 matchs disputés, 21 buts pour 3 passes décisives), l'autre traînait son spleen en Catalogne malgré un bilan tout à fait honorable (20 buts, 13 passes décisives en 51 matchs).

Des repères et une complicité à retrouver


Sous contrat jusqu'en juin prochain, Luis Suarez a donc accueilli il y a quelques semaines, le retour du fils prodige à la maison suite à l'officialisation des problèmes financiers du FC Barcelone. Mais au regard des récents évènements entre les Colchoneros et le N°7, nul doute que l'attaquant français a joué de discrétion en débarquant dans la capitale il y a quelques semaines. Surtout que l'Atlético Madrid a été champion d'Espagne sans lui la saison passée et qu'un certain Luis Suarez a grandement contribué à ce sacre. Reste qu'entre les deux hommes, il existe une belle sympathie et une volonté commune d'écrire une belle page ensemble. Pour l'heure cependant, le N°8 et le N°9 n'ont pas montré grand chose pour le moment alors que Correa surnage et surtout que Félix est aux abonnés absents. Suarez, l'ancien membre de la « MSN » avec Messi et Neymar est efficace quand il est servi dans la surface de réparation, une tâche qui devrait revenir au Mâconnais dont on attend davantage de mouvements, de dribbles et d'éclairs de génie.

Simeone : "Joao Felix et Griezmann peuvent jouer ensemble"

Aligné d'entrée de jeu avec Correa en soutien de Suarez, Antoine Griezmann n'a pas marqué les esprits pour ses retrouvailles. « Je l'ai senti assez bien sur la première période, mais notre match n'a pas été bon, on n'a pas eu le jeu dont avait besoin l'équipe pour avoir plus de vitesse » a simplement conclu El Cholo au sortir du premier match des deux hommes contre l'Espanyol. Dans les semaines à venir, le Français va devoir renouer les liens avec l’Uruguayen pour le bien de l'Atléti qui reste sur deux rencontres vierges contre le FC Porto en Ligue des Champions (0-0) et contre Bilbao (0-0). Dès ce mercredi soir contre Getafe lors de la 6eme journée de Liga (19h30, beIN Sport 3) ?


>