La Liga : L'Atlético Madrid sera-t-il le bourreau du Barça ?

Reuters

C'est l'histoire d'une équipe oubliée qui refait surface au meilleur des moments. Longtemps distancé du podium, l'Atlético de Diego Simeone a retrouvé la lumière depuis la fin de la trêve forcée dû à la pandémie de Covid-19. Même avant cette coupure, les Colchoneros avaient secoué l'Europe en éliminant, dès les huitièmes de finale de la Ligue des Champions ,le champion d'Europe en titre Liverpool. Force est de constater que depuis juin et le retour sur les terrains, les Rojiblancos surfent sur une superbe dynamique avec quatre victoires consécutives en cinq matchs ; et ce au moment de se déplacer à Barcelone pour affronter un FC Barcelone en plein doute.

Marcos Llorente, milieu métamorphosé

Certes, la formation d'El Cholo Simeone n'a pas affronté de gros écuries depuis la reprise : Bilbao (1-1), Osasuna (0-5), Valladolid (1-0), Levante (0-1) et Alavés (2-1). Sauf que les Madrilènes ont remis au goût du jour la recette de leurs succès passés (abnégation, solidité, efficacité) en la saupoudrant d'un peu plus de prise de risques. Ainsi, un homme, Marcos Llorente, crève l'écran depuis quinze jours et son entrée en jeu samedi face au Deportivo Alavés a fait basculer le match dans l'escarcelle des Rouge et Blanc. Lui, le milieu de terrain récupérateur et ancien du Real Madrid, replacé en soutien de l'attaquant par son entraîneur argentin, est le nouveau chef de file d'une équipe repositionnée pour de bon sur le podium du championnat.

Un écart impossible à combler ?

Ce mardi soir, les joueurs du Real Madrid seront certainement les premiers supporters du club voisin madrilène. Leader avec deux points d'avance sur le club catalan, les Merengue peuvent un peu plus creuser l'écart s'il s'impose jeudi contre Getafe et que le Barça ne gagne pas face aux Colchoneros. Un avantage qui pourrait se révéler décisif à cinq journées de la fin du championnat. Un rôle de bourreau du Barça qui conviendrait sûrement bien à la troupe de Marcos Llorente.

Marcos Llorente