La Liga - A l'Atlético, Moussa Dembélé enchaîne les galères

Panoramic

En manque de temps de jeu à Lyon lors de la première moitié de la saison, Moussa Dembélé avait sollicité un départ. Exaucé par sa direction qui l'a envoyé en prêt avec option d'achat à l'Atlético Madrid, il a encore moins joué depuis la fin du mercato hivernal. En Liga, le Français n'est entré en jeu que deux fois pour un total de 42 minutes. Sur ce laps de temps, il a subi deux fautes, été hors-jeu trois fois et a tiré au but à cinq reprises sans parvenir ni à marquer, ni à s'imposer dans la rotation des Colchoneros.

Barré par l'inusable Luis Suarez, l'ancien international espoirs n'a pas eu beaucoup d'opportunité de montrer son potentiel. Avec à peine plus de minutes dans la double-confrontation avec Chelsea en huitièmes de finale de la Ligue des Champions (45), il n'a pas réussi à peser non plus. C'est regrettable car les Colchoneros tournent actuellement au ralenti. Mais les explications ne sont pas que sportives. L'attaquant a joué de malchance depuis son arrivée chez le leader de la Liga.

L'adaptation de Moussa Dembélé freinée par des soucis de santé


Diego Simeone lui a d'abord demandé d'être patient car Luis Suarez, Joao Felix ou Angel Correa tournaient très bien à son arrivée. L'obstacle de la langue devait aussi être dépassé par celui dont le prêt payant de 1,5 millions d'euros est assorti d'une option d'achat estimée à une trentaine de millions d'euros. Sur le banc de l'Atlético Madrid pour les trois premiers matchs, il a raté les trois suivants à cause d'un test positif au Covid-19. Pas le meilleur moyen de s'adapter à son nouveau club. C'est finalement contre Levante (0-2) un mois après son arrivée que Moussa Dembélé a joué son premier match avec le maillot floqué du numéro 19. Intéressant trois semaines plus tard quand il a failli débloquer la situation lors du nul concédé à Getafe (0-0), le natif de Pontoise est retourné sur le banc la semaine suivante. Puis à l'infirmerie durant la trêve internationale.

Victime d'un malaise vagal à l'entraînement, son état de santé est surveillé par les médecins de son équipe. Ce nouveau contre-temps risque de le priver du déplacement prévu à Séville ce dimanche alors que c'est un match clé dans la course au titre mais aussi pour son avenir. Marca a annoncé que Diego Simeone souhaite donner sa chance au joueur de 24 ans lors des dix dernières journées pour relancer son équipe mais aussi voir s'il est capable de rester sur le long terme au Wanda Metropolitano. Pour s'installer définitivement de l'autre côté des Pyrénées, Moussa Dembélé va devoir se battre pour obtenir le temps de jeu qu'il est allé y chercher.
 

Le Real met à nouveau la pression sur l'Atlético : 


>