FC Barcelone : Griezmann est toujours à la peine

Reuters

C'est un "désastre", une "débâcle". Les médias espagnols ne se privent pas pour évoquer la prestation décevante du FC Barcelone, battu samedi soir par Grenade (2-0), improbable leader provisoire, dans une rencontre où le promu aura plus frappé au but (9) que le champion en titre (8). Le Barça, lui, se morfond à une indigne septième place, avec 1 seul point pris en trois rencontres à l'extérieur cette saison.

 

Si Ernesto Valverde, en première ligne après cette déroute, a assumé sa part de responsabilités, plusieurs joueurs sont passés au travers durant cette rencontre. C'est le cas de Junior Firpo, coupable sur l'un des buts, et sorti à la pause. Mais dans le secteur offensif, ce sont Antoine Griezmann et Luis Suarez qui sont pointés du doigt. Parmi la dizaine de questions que pose Marca à ses internautes après cette défaite humiliante, il y a celle-ci: "Êtes-vous déçus par Griezmann ?" Après 40 000 réponses, le verdict est sans appel: c'est "oui" à près de 80%.

Ce Barça fait peine à voir : 


Dans l'axe, il y a Messi...

"A Los Cármenes, il a complètement disparu, observe ainsi Marca à propos du champion du monde. Il est arrivé au Camp Nou pour faire la différence et, pour le moment, il ne l’a pas fait. On attend beaucoup plus de lui." Pour le moment, le bilan du Français, se résume à un doublé contre Bilbao fin août. C'est un peu maigre, surtout qu'à l'extérieur, où c'est tout le Barça qui peine, les chiffres de Griezmann sont plus inquiétants: aucun tir cadré en quatre matches, en six tentatives, et aucune passe décisive.

C'est un fait : Griezmann n'a pas encore trouvé sa place au Barça, mais à sa décharge, on a du mal à comprendre ce que Valverde compte faire de lui. A Grenade, le Mâconnais a débuté sur l'aile gauche avant de basculer à droite en seconde période, quand Lionel Messi, de retour de blessure, a fait son entrée. C'est le jeune Ansu Fati qui a pris le flanc gauche, et c'est ce côté là que Messi, qui aime combiner avec des joueurs vifs et rapides, s'est naturellement tourné, ce qui a sevré Griezmann de ballon. "L'effort ne peut être critiqué, mais sa contribution en attaque doit être plus grande, a jugé Sport, qui lui a accordé la note de 4/10, avec la mention "Insuffisant". Il a aidé en défense, est resté sur son côté en seconde période pour écarter le jeu et a travaillé sans être décisif."

Habitué à évoluer dans l'axe avec l'Atlético, et encore plus dans le cœur du jeu avec l'équipe de France, Griezmann ne peut avoir ce rôle au Barça, naturellement dévolu à Messi. Les deux joueurs, qui ont eu peu d'entraînements en commun du fait de la blessure de l'Argentin, doivent apprendre à se connaître, à se comprendre. Il est évident que c'est Griezmann, que Sport trouve "marginalisé" dans le groupe, qui joue le plus gros dans cette affaire. Le Français ne serait pas le premier joueur de talent à ne pas trouver sa place dans le collectif du Barça. Demandez-donc à Philippe Coutinho, par exemple...

Valverde : "Je suis responsable pour la défaite"