Coupe du Roi : Le Barça s'en sort, Dembélé buteur

Par les temps qui courent, tout est bon à prendre pour Barcelone. Même un succès sans gloire contre une modeste formation de troisième division espagnole, à l'échelle des seizièmes de finale de Coupe du Roi. Opposée à Linares - qui affrontera dans quelques jours la réserve du... Barça -, la bande à Xavi a fait le métier pour valider son ticket. Ni plus, ni moins. La note a même été difficile à régler pour ces Blaugrana laborieux. Avec un onze largement remanié (Alba, Busquets et Alves étaient les seuls joueurs d'expérience alignés), le contenu a laissé à désirer. Il s'est traduit par un résultat encore étriqué.

Dembélé tire son épingle du jeu


S'il fallait retenir un homme dans cette soirée à oublier, Ousmane Dembélé décrocherait la palme. Dans le collimateur du public à cause de sa situation contractuelle, le champion du monde français a décidément l'art du contre-pied. C'est lui, entré en jeu, qui a remis son équipe sur les bons rails d'une frappe mal maîtrisée par le gardien local, Razac (1-1, 63e), deux minutes après une première fulgurance. Un but salvateur qui en a appelé un autre, signé Jutgla, d'un joli tir enroulé (1-2, 69e). Avant cela, le Barça avait tremblé suite à l'ouverture du score de la formation andalouse sur un coup de casque puissant de Hugo Diaz (1-0, 20e). À l'usure, les hommes de Xavi ont donc trouvé les ressources pour s'en sortir. Ce match sentait le bourbier à plein nez. Barcelone l'a évité. C'est tout ce qu'il y a à retenir.

>