Benzema futur entraîneur ? "Pourquoi pas"

Reuters

"Il est très bon, c’est sa meilleure saison." Zinedine Zidane n’est jamais à court de mots pour encenser Karim Benzema. L’attaquant français, qui a inscrit les huit derniers buts du Real Madrid – du jamais-vu dans l’histoire du club –, marche sur l’eau depuis plusieurs semaines et porte à bout de bras l’équipe merengue dans une fin d’exercice sans réel enjeu. Une renaissance pour un joueur qui a parfois été critiqué pour son rendement et qui aurait sans doute sérieusement envisagé de plier bagage cet été si son mentor n’était pas revenu sur le banc de touche.

"Sur le plan personnel, c'est une bonne saison pour moi, se félicite-t-il dans une interview accordée à la version espagnole du magazine GQ, dont il fait la une. J'ai travaillé énormément pour l'équipe, que ce soit à Valdebebas (le centre d’entraînement) ou chez moi. Je travaille toujours pour que les gens profitent de mon football. Je me sens bien en ce moment et je suis concentré sur tout, à la fois sur le terrain et en dehors." Rarement l’ex-Lyonnais, deuxième réalisateur de Liga (21 buts) derrière Lionel Messi, n’avait été aussi épanoui à la Maison Blanche.

"Transmettre aux jeunes ce que j’ai en tête"

A tel point qu’il est parvenu, en quelques matches, à remettre à plus tard l’un des objectifs prioritaires de son président Florentino Perez: recruter un nouvel avant-centre. "KB9", qui aimerait que "les gens [le] connaissent mieux", n’a certes pas le profil d’un Cristiano Ronaldo ou d’un Robert Lewandowski, deux goleadors obsédés par la cage, mais il en a fait une force. "Je joue au football pour les gens qui aiment le football, qui aiment aller au stade pour voir autre chose", explique-t-il, avouant réfléchir à transmettre sa vision du jeu aux futures générations.

"Un futur comme entraîneur ? Pourquoi pas, répond l’international tricolore qui, à 31 ans, a encore sans doute encore deux ou trois belles saisons dans les jambes. J’aime beaucoup le football et je le vois différemment. J’aime le football en une ou deux touches, le football de mouvement. Ce serait bien de transmettre aux jeunes ce que j’ai en tête." Une annonce qui, on l’imagine, pourrait intéresser Jean-Michel Aulas. Le patron de l’OL a toujours beaucoup estimé Karim Benzema et possède à Lyon l’un des meilleurs centres de formation d’Europe.