Popov "désemparé" par les accusations de corruption 

Alexander Popov, double champion olympique du 50m et du 100m nage libre à Barcelone en 1992 et à Atlanta quatre ans plus tard, est accusé de corruption dans le cadre de l'attribution des JO 2016 à Rio de Janeiro. Membre du Comité Olympique International, le Russe aurait perçu un pot de vin afin de voter pour la cité brésilienne, comme l'a affirmé Sergio Cabral, ancien gouverneur de Rio.

Des accusations qu'il réfute. "Je peux dire que je n'ai même pas voté pour Rio de Janeiro. J'ai participé au vote mais ma voix n'était pas pour Rio de Janeiro", a expliqué Alexander Popov à l'agence de presse russe R-Sport. "Maintenant, je ne sais pas ce que je dois faire. Je suis désemparé et je ne comprends pas ce qui se passe autour de Rio de Janeiro. Quelqu'un ment à quelqu'un et c'est très sérieux."