PNC Championship : Deuxième place finale pour Tiger Woods et son fils Charlie

Septièmes du PNC Championship l'an passé, Tiger et Charlie Woods ont manqué de peu la victoire sur le parcours du Ritz-Carlton Country Club d’Orlando. Dans ce tournoi réservé aux anciens vainqueur d’une levée du Grand Chelem ou du Players Championship, durant lequel ils font équipe avec un membre de leur famille, le père et le fils Woods ont impressionné. Après avoir conclu la première journée de compétition à dix coups sous le part, l’ancien numéro 1 mondial et son fils de 12 ans ont fait encore mieux ce dimanche pour conclure ce week-end. Signant un série de onze birdies entre le trou numéro 7 et le numéro 17, les Woods ont signé une carte à quinze coups sous le par pour un total à -25. Sur plusieurs trous, dont le numéro 17, c’est Charlie Woods lui-même qui est allé chercher le birdie sous les yeux de son père.


Les Woods n’ont pas rattrapé leur retard


Un week-end qui a toutefois permis de constater que Tiger Woods n’est pas pleinement remis des séquelles du grave accident de voiture dont il a été victime il y a de cela quelques mois. Le « Tigre » a souvent fait usage d’une voiturette de golf afin d’arpenter le parcours floridien. Des difficultés de déplacement qui n’ont toutefois pas altéré sa précision dans le secteur si particulier du green. Si le duo Woods a été très en vue, sa performance ne s’est pas avérée suffisante pour faire la décision. Partis ce dimanche avec deux coups de retard sur John Daly, vainqueur du British Open et de l’USPGA dans les années 1990, et son fils de 18 ans John Daly II, Tiger et Charlie Woods ont conclu le tournoi avec le même retard. Sur le podium de cette édition 2021 du PNC Championship, on retrouve Justin Thomas et son père Mike Thomas mais également Stewart Cink et son fils Reagan, qui ont terminé à un coup des Woods. Il faut noter que la numéro 1 mondiale Nelly Korda, qui faisait équipe avec son père, l’ancien joueur de tennis Petr Korda, a pris la 12eme place à dix coups des vainqueurs.

>