Golf : Woods va peu jouer mais espère disputer le British Open

panoramic

Dix-sept mois après son dernier tournoi, après une longue absence due à une opération du dos puis un grave accident de la route en février 2021, où il a failli se faire amputer d’une jambe, Tiger Woods a retrouvé les greens la semaine passée lors du Masters d’Augusta. Le golfeur de 46 ans, auteur d’un très bon premier tour (71, 1 sous le par) et d’un deuxième tour très correct (74), est parvenu à passer le cut, mais a connu un week-end difficile, avec une carte de 78 samedi et dimanche. Il a pris la 47eme place finale, à 13 coups du vainqueur Scottie Scheffler. Interrogé en conférence de presse sur la suite de sa saison, le Californien a reconnu qu’il ne pourrait plus jouer à temps plein, en raison de cette jambe qui le fait souvent souffrir « La rééducation de ma jambe est difficile. Il y a des jours où je ne peux tout simplement pas faire quoi que ce soit. J'ai mal, c'est tout. Il y a eu plus de jours difficiles que de faciles, et je dois simplement m'en accommoder. Les bains de glace, les séances de récupération plusieurs fois par jour, ça craint vraiment. C'est usant. »

Woods : "Nous verrons ce que ce corps est capable de faire"


C’est pourquoi Tiger Woods va uniquement se consacrer aux tournois les plus importants : « Je ne sais pas si je jouerai l’USPGA (le deuxième Majeur de la saison, à partir du 22 mai, ndlr) à Southern Hills (dans l’Oklahoma, ndlr) ou non. Mais j'attends avec impatience St. Andrews (en Ecosse, où se disputera le British Open à partir du 17 juillet, ndlr). C'est quelque chose qui est très proche et cher à mon cœur. J'ai gagné deux Opens là-bas. C'est la patrie du golf. C'est mon parcours de golf préféré au monde. Donc, je serai là pour celui-là. Entre les deux, je ne sais pas, j'essaierai. Il y a sans aucun doute - je vais essayer de me préparer pour Southern Hills, et nous verrons ce que ce corps est capable de faire. »

>