Nouvelle-Zélande : Les All Blacks sont au travail pour s'améliorer selon leur capitaine



Les All Blacks sont au plus mal. A un an de la Coupe du Monde, les joueurs d’Ian Foster ont concédé samedi dernier leur plus large défaite face à l’Afrique du Sud à l’occasion de l’ouverture du Rugby Championship. Alors que la sélection néo-zélandaise reste sur trois défaites de rang et cinq revers concédés sur les six derniers match, que le sélectionneur est toujours plus contesté, Sam Cane appelle à faire front alors qu’un deuxième duel face aux Springboks aura lieu dès ce week-end à l’Ellis Park de Johannesbourg. « Nous avons bien examiné les opportunités manquées et où nous pouvons nous améliorer, a confié le capitaine néo-zélandais dans des propos recueillis par l’agence Reuters. Nous avons été brutalement honnêtes les uns avec les autres. » Assurant que « ce n’était jamais personnel », le troisième-ligne affirme qu’il s’agit « d'apprendre de l'erreur d'un individu afin que l'équipe puisse s’améliorer ».


Cane : « Nous cherchons désespérément à nous améliorer »


Ajoutant être « vraiment ravi de la façon dont nous avons fonctionné en dehors du terrain », Sam Cane a concédé que les All Blacks ne sont « pas satisfaits des résultats, mais ce n'est pas par manque d’effort ». Alors que les matchs s’enchaînent et que les contre-performances se suivent, le capitaine des All Blacks affirme que son équipe ne compte pas lâcher et va tout faire pour se remettre dans le sens de la marche. « Nous cherchons désespérément à nous améliorer, a affirmé le natif de Rotorua. Nous continuerons à travailler dur. » Face à une équipe sud-africaine qui doit faire face à de nombreuses absences dans sa ligne de trois-quarts, dont celle pour cause suspension de Kurt-Lee Arendse, les All Blacks vont devoir retrouver la recette de leurs succès passés pour éviter que la série noire se poursuive alors que l’échéance que représente la prochaine Coupe du Monde, à l’automne 2023 en France, se rapproche.

>