Nîmes-Pasqualetti: "J'ai envie de vomir"

José Pasqualetti n’a pas caché sa colère après la décision de la LFP de rétrograder Nîmes, suite à l'affaire des tentatives d'arrangement de matches. "Ma première réaction, c’est que j’ai envie de vomir, a ainsi lancé le coach des Crocos, sur RMC. Hier j’étais encore devant cette fameuse commission. Dans le dossier, je pense que concernant les joueurs il n’y a rien. Que les présidents puissent discuter de choses et d’autres, c’est une chose, aujourd’hui je n’ai pas tous les tenants et les aboutissants, mais quand je vois que les personnes qui ont éventuellement agi ne sont pas sanctionnées mais que le club l’est… Sincèrement, je me demande ce que je vais dire à mes joueurs demain."


>