Nîmes n'est pas mort !

Condamnés à obtenir la montée en Ligue 1 pour éviter une rétrogradation en fin de saison, les Gardois, soutenus par leur public des Costières, ont entendu vendredi à l'appel de leurs supporteurs : "On ne vous lâchera pas. Battez-vous !", pouvait-on ainsi lire sur une banderole déployée en tribunes. Un message entendu par une équipe capable, malgré ce contexte, de s'imposer (3-2) face à Tours.

Menés deux fois au score suite aux réalisations de Billy Ketkeophomphone (42e) et Léo Schwechlen (71e), les joueurs de José Pasqualetti auront eu le mérite de revenir par deux fois au score grâce à Alexandre Mendy (42e) et l'inévitable Toifilou Maoulida (78e), avant que le défenseur Anthony Marin ne délivre tout un club qui ne pointe jamais ce soir qu'à 5 points du podium. 

Un trio de tête, où à l'occasion de cette 29e journée de Ligue 2, le leader, Troyes, en dominant Créteil (2-0) au Stade de l'aube grâce à Corentin Jean (45e) et Christian Bekamenga (72e), et Angers, en l'emportant sur Le Havre (1-0), s'échappent quelque peu... A Jean-Bouin, les joueurs de Stéphane Moulin profitent du match dans le match entre les deux meilleurs buteurs de la saison, remporté par son goleador Jonathan Kodjia, auteur de son 15e but, face à Mickaël Le Bihan. L'ESTAC et le SCO prennent du même coup respectivement 8 et 2 points d'avance sur leurs premiers poursuivants. Car dans le même temps, Dijon, tenu en échec par Valenciennes (1-1), et le GFCO Ajaccio, atone à Arles-Avignon (0-0), étaient en effet à l'arrêt.

Dans les autres matches, Sochaux, avec Marcus Thuram, fils de Lilian, pour son premier match pro, enfonce Châteauroux (3-0) et Clermont se donne de l'air en allant s'imposer à Ajaccio. Orléans et Niort se quittent dos à dos (0-0). 


>