Coupe du Monde 2018 : L’Afrique attend de connaître ses premiers représentants

Panoramic

Pour eux, la Russie est proche

Pour certaines équipes africaines, composter son ticket pour la Russie ne nécessite plus que quelques points. Les groupes A et B pourraient notamment livrer leurs derniers secrets lors de cette cinquième journée. Dans la poule A, la Tunisie pourrait obtenir sa qualification dans un cas de figure : une victoire en Guinée (07/10 à 18h sur beIN SPORTS 3), combinée à un nul ou à une défaite de la RD Congo face à la Lybie (07/10 à 18h). La tâche sera très compliquée pour la Tunisie qui, en six déplacements à Conakry, a perdu… six fois ! Dans le groupe B, c’est le Nigéria qui pourrait faire la fête dimanche. L’équation est simple : une victoire à domicile contre la Zambie et c’est la Russie assurée. Plus facile à dire qu’à faire puisque la Zambie, portée par sa nouvelle génération de Chipolopolos, n’a pas dit son dernier mot.

 

C’est très serré

Dans le groupe C, le Maroc et le Gabon s’affrontent avec la ferme intention de revenir sur le leader du groupe, la Côte d’Ivoire. A Casablanca, les hommes de Hervé Renard, en pleine confiance, s’appuieront sur leur attaque de feu et leur défense de fer (0 but encaissé !) pour prendre la mesure du Gabon et compteront sur le Mali pour tenir en échec la Côte d’Ivoire. Les Aigles du Mali sont déjà hors course pour une place en Russie. Attention néanmoins aux Panthères du Gabon, vainqueurs surprises de la Côte d'Ivoire à l'extérieur lors de la dernière journée. Dans le groupe E, c’est l’Ouganda, véritable sensation de ces éliminatoires, qui espère participer à sa première Coupe du Monde. Pour cela, il faudra battre à domicile une équipe du Ghana mal en point et espérer une défaite de l’Egypte à domicile contre le dernier du groupe, le Congo. Très compliqué.

Enfin, le groupe D est le plus indécis. Alors que la rencontre Afrique du Sud – Sénégal comptant pour la deuxième journée va être rejouée sur instruction de la FIFA, aucune équipe ne se détache vraiment. Si le Sénégal remporte ce match rejoué, les Lions de la Teranga seraient alors leaders. En attendant, ils sont troisièmes derrière les deux leaders, le Burkina Faso et le Cap Vert. C’est justement au Cap Vert, où il est très compliqué de faire un résultat, que le Sénégal va jouer son prochain match. En cas de succès, les coéquipiers de Keïta Baldé ne seraient plus très loin de la Russie.

 

Ils rêvent d’exploit

En dehors de la Tunisie et du Nigéria, aucune autre équipe du continent ne peut se qualifier dès ce week-end pour le Mondial. Plusieurs d’entre elles sont même dans l’attente d’un exploit. Dans le groupe A, la RD Congo doit s’imposer contre la Lybie (en Tunisie), tout en espérant une défaite des Aigles de Carthage contre la Guinée. Les Léopards rêvent de retrouver la Coupe du Monde après leur seule et unique participation en… 1974 ! Dans le groupe B, c’est la Zambie, championne d’Afrique en 2012 sous l’ère Hervé Renard, qui rêve d’un miracle ! Après un faux départ, un point en deux matchs, les Chipolopolos ont rectifié le tir en s’imposant aller-retour face à l’Algérie ! Du coup, la Zambie ne pointe qu’à trois points du Nigéria avant un Nigéria – Zambie (07/10 à 18h sur beIN SPORTS MAX 5) qui s’annonce de feu.  L'autre match de la poule, Cameroun - Algérie, comptera pour du beurre, les deux équipes étant éliminées. 

Dans le groupe D, l’Afrique du Sud est dernière du groupe mais compte un match en moins. Ce fameux Afrique du Sud - Sénégal remporté au Peter-Mokaba stadium (Polokwane) et qui sera rejoué, coûte aujourd’hui très cher aux Bafana Bafana. Avec seulement un point au compteur, l’Afrique du Sud doit remporter ses trois matchs et espérait un faux-pas du Cap Vert pour retrouver les joies d’une Coupe du Monde.