Bleus : Malgré la victoire, Collet et Fournier annoncent du changement

Panoramic
Vincent Collet entend bien réagir. Si l’équipe de France masculine de basketball s’est nettement imposée ce mercredi face à la République tchèque, le bilan de la rencontre n’est pas totalement positif. Durant une première mi-temps loin d’être évidente, les Bleus ont été malmenés par les Tchèques, qui ont eu jusqu’à douze points d’avance. Invité à réagir au micro de beIN SPORTS au terme de la rencontre, le sélectionneur national n’a pas été tendre avec son cinq de départ composé d’Evan Fournier, Rudy Gobert, Thomas Heurtel, Timothé Luwawu-Cabarrot et Guerschon Yabusele. « Clairement, ce cinq de départ ne fonctionne pas bien ensemble, a tonné Vincent Collet. On a des largesses défensives et offensivement, on est très impatients. On va essayer de rééquilibrer tout ça. On va réfléchir, mais je pense que c’est important de le changer. » A cela le patron des Bleus ajoute quelques critiques sur le jeu de son équipe. « Il faut aussi faire preuve de plus de patience offensivement en début de match, a-t-il confié. Défensivement, on est assez attentistes au début. »

Fournier « Une entame pas terrible »


Capitaine des Bleus, Evan Fournier a convenu que son équipe « a fait une entame pas terrible, comme depuis ce début de préparation ». Toutefois, le joueur des Knicks a lancé un avertissement à ses coéquipiers en vue du prochain championnat d’Europe. « On n'aura pas toujours la capacité de revenir comme ça, a ajouté Evan Fournier dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. On fait une très bonne deuxième mi-temps, on leur marche dessus. Pour qu'on ait une belle médaille sur cet Euro, il faut qu'on commence mieux. On ne met pas un tir. » Le meneur des Bleus n’a pas été plus tendre vis-à-vis de sa performance personnelle. « Je fais un de mes moins bons matchs en équipe de France depuis quelques années », a-t-il ajouté. Admettant que l’équipe de France sera scrutée de près et un adversaire à battre lors de l’Euro, Evan Fournier assure qu’il « faut montrer les dents » à chaque match si les Bleus veulent revenir avec une nouvelle médaille continentale.

>