Cyclisme sur piste - Championnats d'Europe : Vigier en or sur le keirin, Landerneau en bronze, Copponi et Borras argentées sur le madison

panoramic

Dernière journée de compétition pour le cyclisme sur piste aux championnats d'Europe de Munich, et encore trois médailles pour la délégation française : une en or, une en argent et une en bronze, pour porter le total à quatorze ! Déjà sacré champion d'Europe de la vitesse, Sébastien Vigier (25 ans) a signé un magnifique doublé, en s'imposant sur le keirin, cette épreuve consistant en une course de huit tours à disputer à six. Le pistard français, parti en sixième position (la plus défavorable) a réussi deux derniers tours phénoménaux pour prendre la tête et s'imposer avec une belle avance sur l'Allemand Maximilian Dörnbach. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, Melvin Landerneau (24 ans), sacré champion d'Europe du kilomètre lundi, a terminé troisième et ajoute donc une médaille de bronze à son palmarès !

Copponi et Borras argentées


Un peu plus tard, Clara Copponi (23 ans) et Marion Borras (24 ans) avaient apporté la douzième médaille à la piste tricolore, en argent. Dans l'épreuve du madison, les deux Françaises ont échoué à un petit point des Italiennes Silvia Zanardi et Rachele Barbieri, mais ont devancé de deux points les Danoises Amalie Dideriksen et Julie Leth. Dans cette discipline qui consiste en une course de relais marquée par des sprints intermédiaires réguliers attribuant des points, Copponi et Borras ont été des actrices majeures de la course, mais lors du dernier sprint, alors qu'elles devaient battre les Italiennes pour remporter la médaille d'or, elles n'y sont pas parvenues, et doivent donc se contenter de l'argent. Une deuxième médaille d'argent en 24 heures pour Copponi, déjà deuxième de l'omnium lundi. Les deux Bleues étaient déçues après leur course, mais elles se projettent déjà vers les championnats du monde de St-Quentin-en-Yvelines, dans quelques semaines, où elles tenteront de prendre leur revanche sur les Italiennes.

Déception pour Gros


Douche froide en revanche quelques minutes plus tard lors de la finale du keirin féminin où Mathilde Gros (23 ans), sacrée en 2018 et 2019, a craqué sur la fin. Deuxième de l'épreuve de vitesse lundi, la Nordiste a mené une grande partie de cette finale, mais elle n'a rien pu faire dans les derniers mètres et termine cinquième, assez loin de l'Allemande Léa Sophie Friedrich, qui s'offre la médaille d'or.

>