Bundesliga : Gladbach - Dortmund, un choc d'époques

Panoramic

Borussia Mönchengladbach

En se qualifiant pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions, en battant encore le Bayern (3-2) il y a deux semaines et en se maintenant parmi les meilleures équipes du pays depuis quelques années, Gladbach tente de renouer le fil de son glorieux passé : cinq titres de champion de 1970 à 1977, deux Coupes de l'UEFA en 1975 et 1979, une finale de Ligue des Champions en 1977 (perdue 3-1 contre Liverpool) et encore deux autres finales perdues en C3, en 1973 puis en 1980.

Berti Vogts, Jupp Heynckes (futur entraîneur dès sa retraite de joueur, à 34 ans) ou Uli Stielike étaient les vedettes de l'équipe. En 1978, lors de la dernière journée de Bundesliga, le club a infligé à Dortmund une correction monumentale qui - sauf cataclysme - ne devrait pas se répéter vendredi soir : 12-0, ce qui n'a pas empêché Mönchengladbach d'échouer ce jour-là à seulement trois petits buts du titre de champion... Un épisode qui a contribué à construire la légende du Borussia en Allemagne.


Borussia Dortmund

Le BvB partage avec Mönchengladbach la place de dauphin du gigantesque Bayern au palmarès global de Bundesliga, avec cinq couronnes de champion (29 pour le Bayern). Mais Dortmund a terminé bien plus de fois à la deuxième place, à sept reprises contre deux seulement pour Gladbach. Et ses heures de gloire sont bien plus récentes. Hormis une deuxième place en 1966, tous ses titres ou accessits de dauphin ont été décrochés à partir des années 90.

Au sortir de deux titres en 1995 et 1996, les Borussen ont décroché la Ligue des Champions en 1997 contre la Juventus (3-1), une ligne supplémentaire par rapport à Mönchengladbach - et évidemment déterminante. Après un nouveau sacre national en 2002, la dernière grande équipe de Dortmund a été celle de Jürgen Klopp, championne deux fois de suite en 2011 et 2012, avant de perdre face au Bayern de Franck Ribéry en finale de Ligue des Champions (2-1).


>