Wimbledon: Nadal expédie Tsonga et file en 8e de finale

AFP

Il n'y aura donc pas eu de suspense. Pourtant, le Français avait quelques raisons de croire en ses chances: il avait deja battu Nadal lors de leur seule confrontation sur gazon au Queens' en 2011 et il avait remporté leur dernier duel à Shangaï en 2015.

Mais le 72e mondial, qui tente de retrouver les sommets après une opération d'un genou en avril 2018, est retombé sur terre. Malmené de bout en bout par le N.2 mondial, il n'a jamais su trouver la clé pour perturber la machine. Mal à l'aise en retour, pas assez tranchant, le Français a subi tout le long d'un match expédié en 1h48.

"J'ai joué un très bon match depuis le début, j'ai très bien réussi plein de choses. +Jo+, c'est le joueur que l'on veut éviter, mais aujourd'hui, c'était mon jour", a réagi Nadal à l'issue du match.

L'Espagnol, vainqueur de son 12e Roland-Garros il y a un mois, et qui atteint pour la 45e fois se sa carrière le stade des 8e de finale en Grand Chelem, impressionne lui de plus en plus depuis le début de la quinzaine londonienne.

Il affrontera au prochain tour le vainqueur du match entre le Portugais Joao Sousa et le Britannique Daniel Evans.