Tour de France: S. Yates gagne l'entame pyrénéenne, Alaphilippe reste en jaune

AFP

A la veille de l'unique contre-la-montre individuel à Pau, une trêve a été observée entre les favoris qui ont laissé l'échappée aller au bout. 

Simon Yates, vainqueur de la Vuelta l'été dernier, a devancé au sprint ses deux derniers compagnons d'échappée, l'Espagnol Pello Bilbao et l'Autrichien Gregor Mühlberger. 

Les premiers poursuivants sont arrivés avec un retard approchant 1 min 30 sec. Le peloton a franchi la ligne à plus de neuf minutes et demie du vainqueur. 

Lancée tambour battant (50,6 km dans la première heure), l'étape longue de 209,5 kilomètres a donné lieu à une échappée-fleuve d'une quarantaine de coureurs qui se sont présentés au pied de Peyresourde, le premier des deux cols du jour, avec cinq minutes d'avance sur le peloton. 

Le groupe s'est réduit à 26 éléments au pied de la Hourquette d'Ancizan, où l'Australien Simon Clarke, parti en avant-garde, a été repris. Simon Yates, frère jumeau d'Adam qui est le leader de son équipe sur ce Tour, a attaqué en deux temps sans pouvoir distancer Mühlberger. 

Au sommet du col, les deux hommes ont basculé avec quelques secondes d'avance sur Bilbao qui est rentré dans les premiers virages de la longue descente. Le trio s'est disputé la victoire 30 kilomètres plus loin. 

Au sprint, Yates a pris les commandes juste avant le dernier virage pour produire son effort dans la courte ligne droite finale (200 m).

Le Britannique, 26 ans, a remporté pour la première fois de sa carrière une étape du Tour. Mais il s'est déjà imposé sur la Vuelta et le Giro, qu'il a longtemps dominé l'an passé avant de s'effondrer dans les trois derniers jours. Quelques mois plus tard, il gagnait la Vuelta.