Miami: Djokovic prend son temps, Halep se fait peur

Reuters

Le N.1 mondial Novak Djokovic, éliminé au 3e tour du Masters d'Indian Wells il y a deux semaines, n'a guère rassuré ses supporters dimanche à Miami, tout comme Simona Halep, bousculée pendant près de trois heures

Djokovic a eu besoin de trois sets 7-5, 4-6, 6-1 pour atteindre les 8e de finale et battre l'Argentin Federico Delbonis.

Le N.1 mondial, en quête de son septième titre à Miami, a connu d'étranges passages à vide dans le 1er set où il a mené 5-2, puis dans la 2e manche débutée sur le score de 3-1 en sa faveur.

"J'ai perdu ma concentration, j'aurais dû mieux faire d'un point de vue mental (...) Il y a aussi eu quelques mauvais jeux sur mon service", a regretté le Serbe.

"Je trouve que je frappe bien mes balles, mais il faut que je sois plus constant et garde le même niveau de jeu durant tout un match", a espéré "Djoko" qui a remporté les trois derniers titres du Grand Chelem.

Son prochain adversaire, l'Espagnol Roberto Bautista Agut (25e), l'a battu en début d'année à Doha en demi-finales.

 

Demi-finaliste il y a huit jours à Indian Wells, le Canadien Milos Raonic n'a cette fois pas dépassé le 3e tour. Le 14e mondial, diminué par des douleurs au dos, s'est incliné en deux sets 6-4, 6-4, face au Britannique Kyle Edmund (22e).
                  
- Une Chinoise en quart -                  
                  
L'imprévisible Australien Nick Kyrgios a dominé le Serbe Dusan Lajovic (6-3, 6-1), non sans créer la polémique en réussissant un ace sur un service à la cuillère et en faisant expulser un spectateur avec lequel il avait eu une vive altercation.

Si le tenant du titre américain John Isner a poursuivi sa route en battant l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas 7-5, 7-6 (8/6), sa compatriote Sloane Stephens, sacrée comme lui en 2018 et 6e mondiale, a été balayée par l'Allemande Tatjana Maria 6-3, 6-2.

La N.3 mondiale Simona Halep a souffert face à la Slovène Polona Hercog 5-7, 7-6 (7/1), 6-2, mais elle conserve toutes ses chances de revenir à la première place mondiale après l'élimination prématurée de la Japonaise Naomi Osaka.

Il lui faudra battre en 8e de finale l'inusable Venus Williams qui, à 38 ans, a pris de vitesse (6-3, 6-1) la Russe Daria Kasatkina, de 17 ans sa cadette.

"C'est toujours dur de jouer contre Venus, c'est un sacré défi, même si j'ai gagné nos trois derniers affrontements", a prévenu Halep.

La Tchèque Karolina Pliskova, autre ancienne N.1 mondiale toujours en lice, a eu beaucoup de mal face à la Française Alizé Cornet, 53e mondiale. Mais Cornet s'est blessée aux adducteurs et a capitulé en trois sets 6-7 (3/7), 6-1, 6-4.

Il y aura une Chinoise en quarts de finale. Wang Yafan, victorieuse de l'Américaine Danielle Collins, demi-finaliste de l'épreuve en 2018, va en effet affronter en 8e de finale sa compatriote Wang Qiang, qualifiée sans jouer après le forfait de l'Américaine Serena Williams.