NBA - Golden State met Denver KO d'entrée

Reuters

Cette 30e victoire pour 14 défaites permet aux Warriors de prendre la tête de la conférence devant les Nuggets (29 v-14 d).

Avec 10 paniers à trois points au cours de la première période, les Warriors ont fait mieux que les 50 points réussis par Phoenix le 10 novembre 1990, déjà contre les Nuggets.

"C'était un spectacle de feux d'artifice", s'est réjoui le coach de la franchise californienne Steve Kerr, estimant avoir vu "du très, très beau basket".

Stephen Curry et Klay Thompson ont fini avec 31 points chacun, tandis que Kevin Durant en a ajouté 27. Draymond Green n'a marqué que 4 points, mais il a réussi 13 des 38 passes décisives de son équipe.

"J'ai aimé la façon dont nos gars ont fait circuler le ballon", a commenté Kerr en soulignant le "style simple dans l'exécution mais en même temps agressif" affiché par son équipe.

"Je pensais bien que nos gars auraient envie de jouer, a-t-il ajouté en rappelant que les Warriors avaient été battus la dernière fois qu'ils avaient joué à Denver : "Ils sont arrivés concentrés et agressifs".

Denver a été totalement submergé, son meilleur marqueur du soir Michael Beasley finissant avec 22 points.
                  
La "déferlante" Milwaukee      
            
                  
Philadelphie a été encore plus sévère envers Minnesota en s'imposant 149-107 avec notamment 31 points et 13 rebonds de Joel Embiid, ou encore la belle soirée de Ben Simmons qui a manqué de justesse le triple double (20 pts, 11 rbds, 9 passes).

Dans une partie dominée de la tête et des épaules, les Sixers ont inscrit 21 paniers primés pour atteindre la mi-temps avec 83 points, égalant leur plus haut score avant la pause infligé le 24 mars 1989 à San Antonio.

Pour son premier match face à son ancienne équipe, Jimmy Butler a ajouté 19 points en faveur des 76ers.

"Nous avons maintenant devant nous une difficile série de matchs face à des équipes de play-offs. Je pense que les trois prochaines semaines vont réellement dessiner notre saison", a relevé Embiid.

Avant ces 12 matchs compliqués, Philadelphie (29 v-16 d) est 4e de la conférence Est. Minnesota (21 v-23 d) est 11e à l'Ouest.

De son côté, Indiana a mené du début à la fin la rencontre face à Phoenix pour une autre victoire aisée 131-97.

De retour sur les parquets après avoir manqué quatre matchs pour une douleur à une épaule, Myles Turner a inscrit 18 points et pris 6 rebonds pour les Pacers qui ont également pu compter sur Bojan Bogdanovic et Tyreke Evans, auteurs de 20 points chacun.

Indiana reste ainsi 3e à l'Est (29 v-14 d).

Large victoire également pour Milwaukee contre Miami (124-86), avec le quatrième triple double de Giannis Antetokounmpo (12 pts, 10 rbds et 10 passes) cette saison.

"Je ne l'ai pas vu venir, c'était une déferlante", a commenté le coach du Heat Erik Spoelstra.

Milwaukee (31 v-12 d) reste ainsi au contact du leader de la conférence Est Toronto (33 v-12 d) qui ne jouait pas mardi.

A Atlanta, Oklahoma City a cédé dans le dernier quart-temps face aux Hawks (142-126), mais reste 3e à l'Ouest (26 v-17 d).