Golden State tranquille face aux Lakers

Reuters

Golden State, emmené par un Klay Thompson fabuleux, a dominé facilement les Los Angeles Lakers, toujours privés de LeBron James, tandis que Philadelphie et Joel Embiid ont pris le meilleur sur Houston et bousculé James Harden, lundi en NBA.

Golden State a conforté sa place de N.1 dans la conférence Ouest avec une victoire 130 à 111 sur le parquet des Lakers. Stephen Curry s'est fait discret, avec 11 petits points, mais Klay Thompson (44 points) s'est chargé d'alimenter le score avec une performance majuscule.

Il est devenu seulement le deuxième joueur dans l'Histoire de la NBA après l'ancien joueur de Denver Ty Lawson à réussir ses 10 premiers tirs à 3 points. Il a certes manqué sa 11e tentative mais termine avec un diabolique 10 sur 11 sur les paniers longue distance.

"Quand vous avez la main chaude vous avez juste à trouver un tout petit peu d'espace, c'est tout ce dont vous avez besoin, quelques centimètres, et le ballon décolle de manière si facile... C'était une de ces soirées" où tout réussit, a souri Thompson après la partie.

Ivica Zubac a été le meilleur marqueur des Lakers (18 points), qui ont glissé hors des places qualificatives pour les play-offs (9e de la conférence Ouest) et espèrent récupérer LeBron James et Rajon Rondo dans les jours à venir.
                  

Houston fatigué               
                  

James Harden a de son côté réussi son 20e match consécutif à plus de 30 points, tout en restant cantonné sur le banc dans le 4e quart-temps d'un match déjà perdu. Philadelphie a facilement battu Houston 121 à 93 et si "The Beard" a terminé meilleur marqueur (37 points), Joel Embiid n'a pas été en reste pour les Sixers avec 32 points.

Dans ce duel de forts caractères Embiid a tenu à marquer son territoire en fin de première période en défendant de manière assez physique sur Harden, qui tentait d'accélérer pour aller au panier. Les deux joueurs ont failli en venir aux mains avant d'être rapidement séparés. Et quelques secondes plus tard, le pivot camerounais enfonçait le clou en plaçant un contre monstrueux sur le MVP en titre, qui regagnait les vestiaires tête basse pour la pause.

Le match hors d'atteinte après la 3e période avec 31 points d'avance pour Philadelphie, Harden est resté sur le banc dans le dernier quart-temps.

"On s'en est tenu à une philosophie, qui était de faire tourner le ballon, de partager le ballon et de jouer ensemble. Je pense qu'on a bien réussi à faire cela ce soir", a souligné Joel Embiid après la partie. Houston est 5e à l'Ouest, Philadelphie 4e à l'Est.

                  
Premier triple double pour Doncic    
          
                  
A New York, Oklahoma City et Paul George (31 points) ont marché sur les Knicks (127-109) pour conserver leur 3e place au classement de la conférence Ouest derrière Golden State et Denver.

Le Français Franck Ntilikina a inscrit 9 points et donné 5 passes décisives en un peu plus de 30 minutes sur le parquet.

Dans un duel de jeunes stars, Giannis Antetokounmpo a de son côté marqué 31 points et pris 15 rebonds pour mener Milwaukee à la victoire (116-106) face au Dallas de Luka Doncic, qui n'a rien pu faire malgré le premier triple double (trois unités de statistiques à 10 unités ou plus) de sa carrière: 18 points, 11 rebonds et 10 passes décisives.

A 19 ans, le Slovène est devenu seulement le deuxième joueur après Markelle Fultz, de Philadelphie, à réussir un triple double avant l'âge de 20 ans. "Je suis heureux de mon triple double mais j'aurais préféré une victoire, et je n'ai pas très bien joué", a cependant regretté Doncic.

Milwaukee (34 victoires, 12 défaites) reste la meilleure équipe de la ligue mais Dallas, 13e à l'Ouest, voit s'éloigner les play-offs.

Par ailleurs, Utah (8e à l'Ouest) et Rudy Gobert sont tombés (109-104) contre le Portland de Damian Lillard (26 points). Le Français a inscrit 10 points et pris 13 rebonds.

Et Orlando a battu Atlanta 122 à 103 grâce notamment aux 29 points d'Evan Fournier. Le Magic reste 11e de la conférence Est mais peut encore rêver des play-offs.