Mondial 2018 : L'Argentine sur un fil

Reuters

Le Brésil a son billet pour le Mondial mais pas... l'Argentine. La bande à Lionel Messi est très mal embarquée, même pas en position de barragiste. Et le traquenard se profile, avec un dernier match en Equateur, sur les hauteurs de Quito (2.800 m) dans la nuit de mardi à mercredi.

Certes, l'Equateur est déjà éliminé et il reste encore des possibilités de se qualifier directement, en fonction des autres résultats, voire même d'aller en barrage intercontinental contre la très faible Nouvelle-Zélande. 

Mais un Mondial sans l'Argentine de Messi demeure une hypothèse possible vu le niveau de jeu pathétique lors du dernier match contre le Pérou (0-0)... 

Pour cette mission de la dernière chance, le sélectionneur argentin Jorge Sampaoli refuse jusqu'ici de mettre la pression sur son quintuple Ballon d'Or: "On ne peut pas en demander plus à +Leo+ Messi. On a eu un Messi très intense, celui dont l'Argentine à besoin". C'est le moment pour le joueur-star  de

Barcelone de se montrer décisif s'il ne veut pas manquer le plus grand rendez-vous du football mondial.
Dans la zone Amsud, Uruguay, Chili et Colombie sont en revanche bien partis et le Pérou est pour l'heure barragiste.
                  
Classement: Pts 
1. Brésil 38 
2. Uruguay 28 
3. Chili 26 
5. Colombie 26
5. Pérou 25 
6. Argentine 25 
7. Paraguay 24 
8. Equateur 20 
9. Bolivie 14 
10. Venezuela 9 
                  
Equateur - Argentine
Uruguay - Bolivie
Paraguay - Venezuela
Brésil - Chili
Pérou - Colombie
                  
NDLR : les quatre premiers de la poule unique sud-américaine se qualifient directement pour la Coupe du monde. Le 5e dispute un barrage intercontinental contre une équipe d'Océanie, la Nouvelle-Zélande cette fois.
NB: la Bolivie a été sanctionnée de deux défaites 3-0 sur tapis vert, face au Pérou et au Chili, pour avoir aligné un joueur non éligible. Sur le terrain, en septembre 2016, les Boliviens avaient battu les Péruviens (2-0) et avaient fait match nul contre les Chiliens (0-0).