l'UEFA suspend les procédures visant l'AC Milan

AFP

L'UEFA a suspendu mercredi les procédures engagées à l'encontre de l'AC Milan pour non-respect des règles du fair-play financier jusqu'à ce qu'un appel déposé auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) soit tranché.

"La suspension des procédures restera en vigueur jusqu'à ce qu'une décision soit prise dans l'appel en cours devant le TAS", a annoncé l'organe de gouvernance du football européen dans un communiqué.

Epinglé en avril pour son incapacité à respecter les exigences de rentabilité de l'UEFA sur les trois dernières années, l'AC Milan était sous la menace d'une exclusion de la Ligue Europa, pour laquelle il s'est qualifié sur le terrain.

La décision prise mercredi s'apparente à un deuxième épisode des démêlés des Milanais avec l'UEFA.

En juin 2018, Milan avait en effet été exclu de la prochaine édition de la Ligue Europa, pour non-respect des principes du fair-play financier pour la période triennale précédente (2014-2017).

Mais en juillet, le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait cassé cette décision, autorisant ainsi le club à disputer la coupe européenne.

A la fin 2018, le gendarme financier de l'UEFA avait alors revu sa copie et prononcé une amende de 12 millions d'euros contre le club et l'avait suspendu avec sursis, menaçant en effet de l'exclure de l'une des compétitions organisées par l'instance européenne en 2022-23 ou 2023-24 s'il n'était "pas à l'équilibre au 30 juin 2021".

L'AC Milan a également fait appel de cette décision devant le TAS, qui n'a pas encore statué.

Dans l'attente des futures décisions et vu sa montagne de dettes, le club lombard a d'ores et déjà réduit ses dépenses.

Sur le plan sportif, Milan sort d'une saison compliquée (5e de Serie A, à un point de l'Inter et du dernier billet pour la Ligue des champions), conclue par le départ de l'entraîneur Gennaro Gattuso et du directeur sportif Leonardo.